samedi, septembre 30, 2006

Bréviaire, choses à dire ou surtout pas...

Septembre, mois de la rentrée et son lot de nouveaux fumeurs débutants (dont je me réclame tous les ans). Diantre, j' ai failli vous oublier alors que j' ai bossé tout l' été pour vous, pour nous épargner le ridicule, les embûches, et vous faciliter la vie.

Fin Septembre donc, un peu à la bourre, alors on va oublier le cours magistral et potasser deux ou trois fiches Bristol de ce qu' il faut dire, ou surtout pas, si vous croisez par malheur un fumeur expérimenté qui ne manquera pas, sous prétexte d' échange entre gentlemen, de vous mettre la pâtée...


Choses à dire :

- "bien rempli, cape peu nervurée mais bien grasse, proportions idéales, ce cigare me plait bien, il a de la prestance, assurémment pas une vitole de touriste !" (90% des cigares sont comme ça, c' est donc quasi imparable).

- "fumée riche en mâche, de densité moyenne +, aromatique, sur un fond boisé/terreux évoluant vers les épices". On dira que c' est la base à marteler mais vous pouvez remplacer la terre par le cuir. Si vous ne vous sentez pas suffisamment à l' aise, compliquez la phrase. Partant du principe que plus on semble érudit, moins on ose vous contester, utilisez des trucs que personne ne connait : noix du Brésil, cuir type selle d' équitation, ventre de lièvre... Le type vous écoutera médusé, les yeux plein d' admiration et d' envie...

- "vous savez, entre épicuriens, on se comprend, n' est ce pas?". L' épicurien est au monde du cigare ce que le libertin est à l' univers du sexe, LE connaisseur, le fin gourmet, la fine fleur qui ignore factures de gaz ou de téléphone, frigo à remplir chez Auchan, voiture à emmener chez le garagiste, ou pelouse à tondre chez belle maman. L' épicurien ne fréquente pas le monde du vulgaire bassement matériel, et ne répond surtout pas à vos questions parce qu' il ne les comprend pas, lui jouit là où vous vivottez; il se contemple donc ne vous voit pas.

- "un cigare qui a vieilli, c' est vraiment autre chose que le tout venant. Je ne jure que par le vintage". Là, normalement, on vous fiche une paix royale, vous faites partie du dernier carré. Si toutefois on tente de vous coincer en vous demandant combien de temps vous laissez vieillir telle ou telle vitole car toutes ne supportent pas la même durée, répondez simplement "à mon goût, vous savez, le cigare est tout sauf une affaire de chiffre". Dossier clos.

- "moi, je me considère comme un éternel débutant, je chasse l' émotion, pas l' érudition". Ca coupe l' herbe sous le pied au petit malin qui voudrait vous coincer en vous démasquant, nouveau fumeur inculte que vous êtes encore.

- "c' etait mieux avant". Un incontournable, qui ne s' applique pas d' ailleurs qu' au cigare mais à tout. Si on vous demande d' être plus précis, prétextez que vous partez aux toilettes, ou que vous allez chercher un verre.

- "je suis comme Dutronc, les cigares je les fume, j' en parle peu". Je la sors souvent, c' est un fumeur connu et charismatique, une icone, personne n' aura l' audace de vous contredire. On acquiescera d' un signe de tête respectueux et craintif.


Choses à ne surtout pas dire :

- "j' aime bien les Montecristo, surtout le n° 4". Vous êtes grillé ! C' est le cigare le plus vendu au monde, celui des pousse-mégots, du tout venant, bref des newbies ou de ceux qui n' y connaissent queue de cerise.

- "les cubains, j' aime bien mais c' est un peu fort, je préfère le Honduras, ou Saint Domingue". A la rigueur, contentez vous de dire que vous vous aventurez parfois en terre non cubaine, ça donnera de vous l' image d' un amateur curieux, polyvalent, friand de diversité, mais n' oubliez pas que Cuba domine en france 80% du marché. Si vous n' êtes pas capable d' encaisser à jeùn un Lusitanias au p'tit dej' sans virer au vert, autant remballer tout de suite, vous resterez un bleu.

- "Cohiba, c' est pas mal mais c' est cher, non?" On ne parle jamais d' argent ou de moyens entre amateurs. On a de l' argent mais on n' en parle pas, ou on n' en a pas, auquel cas on n' en parle pas non plus, ça gâche l' ambiance. Le cigare est affaire de goût, pas de sous.

- "ah bon, je ne trouve pas". On ne provoque pas un fumeur chevronné, le contrarier vous attirerait son courroux et vous mettrait en position délicate, piquant son égo. Vous pouvez penser le contraire, pas le dire. Nous sommes une grande famille.

- "bien le fagot de 25... à 1€90 le cigare". Silence malheureux ! Ca se fume chez soi, en douce, en solitaire, et n' allez pas en faire en plus un compte rendu de dégustation, sinon c' est mort. Dites plutôt "je l' ai acheté pour tapisser le fond de ma cave" d' un air méprisant teinté d' humour, ça fera rire, vous verrez.

- "je me pose des questions sur la loi anti-tabac". Quelles questions?! Ce sont des fascistes, des empêcheurs de fumer en rond, nous sommes les derniers résistants, rien à foutre des non fumeurs, c' est eux ou nous ! Vive la liberté ! Ceci devrait vous faire remporter tous les suffrages.


Voila, c' est succint mais tous terrains. Avec ces petites fiches à apprendre par coeur, vous devriez éviter les écueuils et vous en sortir à peu près. Avec le temps et l' expérience, on fignole, on affine, on s' aiguise bref on apprend à chapitrer avec autorité sans souffrir de contestation

Si l' exercice vous semble encore trop périlleux, achetez un double co, et fumez le en le gardant en bouche, ça permet de faire semblant d' écouter son interlocuteur sans avoir à répondre au feu des questions.

Il vous en prie.

Bien à vous.

19 commentaires:

straightfromthecask a dit…

Pas mal, bien senti ;-)

erwan a dit…

Gracias amigo !

Tu te fais rare sur le forum PiedraBoy, je le déplore, ça manque, heureusement que tu passes parfois dans le coin ou que je vérifie régulièrement sur ton blog que tu es toujours vivant :)

Nikita a dit…

Excellent!!
Poste nous ça sur le forum :)
Je vais m'en faire tatouer quelques unes ;)

erwan a dit…

Content que ça te plaise, Nik'.

Quant au forum, c' est un espace d' échange, le blog une cour de récré.

Enjoy !

Mister Oizo a dit…

Bon, eh bien voilà! L'effort tant attendu est (enfin) arrivé!...

Etait-ce si difficile que ça de remonter dans mon estime?!...

erwan a dit…

Pas d' insolence le moineau, ou je t' enferme un WE entier avec mozart et keller pour un cours empirique d' hygrométrie sur l' humidité relative !

mister oizo a dit…

Quoi?!!!... Ah non! des menaces maintenant?!... tiens, de la colère (comme on dit chez moi) je vais aller m'hyperventiler avec un montecristo n°4!...

Le Président a dit…

Excellent vraiment !

Mais tu as oublié le paragraphe suivant :

Dites : "Je conserver mes vitoles (plus classe que mes cigares) à une humidité relative et constutive autour des 16°/23%/75°%, idéal pour mes vintages. Je dispose d'une cave qui communique par sattelite avec l'horloge parlante et les phases de la lune".

Le Président a dit…

Bon j'ai fait quelques fautes : faut lire "conserve" et "constitutive", les vrais pros l'auront compris ;)

erwan a dit…

Ah oui l' humidité c' est bon aussi, mais je ne voulais pas qu' on puisse penser que je pompais le bréviaire sur le forum et un topic bien connu :p

ZeFab a dit…

Bien pondu le Makka-B. Comme tous tes billets d'ailleurs.

Je te rebalance tout de suite la pression: à quand la suite avec un "à faire ou surtout pas" ? ;-)

PS: t'as vu qui est N°1 au championnat F1 ??? Ton dimanche matin n'a pas été trop gâché par les images chinoises ? :-)

PSS: Forza Ferrari !

erwan a dit…

Z' avez le droit de critiquer, hein...mais pas trop (-_-;)

Dimanche. M' en parle pas... J' en ai fumé 5 cigares pour m' en remettre.

Bien, l' idée du "à faire ou surtout pas", je creuse l' idée et si je tourne un truc rigolo, je le ponds !

Goodlifer a dit…

C'est très bien foutu, et très drôle, et très vrai.

Par contre, "MODE CASSE-COUILLE ON", la partie sur les Epicuriens vise les Hédonistes, qui sont les vrais jouisseurs, les épicuriens c'est différent, philosophiquement parlant. C'est juste un abus commun de les appeler épicuriens, abus qui commettent les publicitaires du monde du cognac/cigare/JaguaretBentley "MODE CASSE-COUILLE OFF

Cette remarque peut d'ailleurs facilement être ajoutée dans "Les Choses à Vraiment Dire", un degré de plus dans la précision prétentieuse (ou la prétention encyclopédique).

erwan a dit…

Point de casse-couillage, l' ami bon vivant, au contraire. C' est avec un plaisir à peine dissimulé que je ressortirai de ma cave à cigares cette définition en omettant comme souvent de mentionner de qui je la tiens pour tirer toute la couverture à moi...

Y.B si tu me lis un jour...

erwan a dit…

P.S : pour le fun et pour les forumeurs, le sus-cité mozart est aussi Marcohavana du CQF alias le grand blond avec une chaussure noire, ou deux mains gauches, au choix.

Welcome chez les trolls ;)

Puro Noster a dit…

je prends bonne note ;-)

erwan a dit…

Tiens, un nouveau !

Bienvenue chez les fous ^_^

zebulon a dit…

Utile et fendard à la fois :D

"Aaaah le n°4, celui que papa m'avait offert pour mes 5 ans" ^^

mat yeah a dit…

A quand le bréviaire des choses à ne pas taire ?

Exemples :

* Par arrêté préfectoral, et suite aux recommandation secrètes du Ministère de la Propagande et de l'Ordre Juste, désormais les dépouilles mortelles des fumeurs ne pourront plus être incinérées, afin de ne pas, par delà la mort, inciter indirectement au tabagisme. Leurs épidermes seront recyclés en abats-jour.

* A compter de dorénavant et également de façon rétroactive, tout fumeur suspecté de délit d'intention d'enfumage, sera condamné au même titre qu'un fumeur pris en flagrand délit d'enfumage.

* Il est dès à présent inconvenant d'appeler un enfant Alexandre. Pour les parents qui tiennent à ce prénom tendancieux, il y a cependant moyen de trouver un compromis avec Alex-André.

* Une gare supplémentaire est en construction à Paris afin que la capitale du Buristan ne souffre plus de la facheuse réputation d'avoir six "gares grandes lignes"