lundi, janvier 28, 2008

Interview du Pr Molimard

Interview de Robert Molimard, professeur honoraire de physiologie et coordinateur du DIU de Tabacologie à la Faculté de Médecine Paris-Sud.
Fondateur de la première société savante française sur le tabac et le tabagisme, inventeur du mot tabacologie.
Auteur de "La Fume" et du "Petit manuel de Défume" (Éditions Sides).
Contact : Tabacologie

Cliquer ici pour visionner l' entretien.

En parallèle, et le décrêt à peine mis en application, je vous fais part de la volonté de DNF de s' occuper à présent des terrasses (en attendant la suite) :

"DNF va engager une action de mesure des concentrations des particules ultra fine et du CO dans les terrasses plus ou moins couvertes Le but est de montrer que sur les terrasses bâchées et chauffées par des chauffages au gaz, non seulement la concentration de particules induites par le tabac est importante mais que les concentrations de CO issues de la mauvaise combustion des systèmes de chauffage et du tabac sont très importantes. Je souhaite donc que vous m'indiquiez des lieux particulièrement cloisonnés pour lesquels les mesures seront significatives. (Dans un premier temps les mesures seront faites sur Paris mais à terme elles se feront dans toute la France)."

Science-fiction nous disait-on lorsqu' on s' inquiètait des extensions du décrêt à venir demandées par certaines associations lobbyistes. Le combat anti-fumeurs ne prendra donc fin qu' avec celle des fumeurs, semble t' il...

L' information est donc plus importante que jamais.

34 commentaires:

Yvan a dit…

M. Molimard connait certainement très bien la question de la dépendance, mais ses commentaires à propos de l'étude européenne sur la mortalité due au tabagisme passif (la seconde vidéo) révèlent une grave incompétence dès que l'on en vient à l'analyse des enquêtes statistiques.

Cette étude comporte de nombreux défauts méthodologiques. Elle ne recalcule pas les ratios de risque, mais se base sur d'autres études existantes, sur lesquelles je ne me suis pas en mesure de porter un jugement scientifique. En revanche, j'ai lu l'étude elle-même dans le détail et les erreurs commises conduisent à minimiser fortement la mortalité des non fumeurs au travail et à exagérer très fortement la mortalité des fumeurs. En effet, seuls les non fumeurs qui meurent du tabagisme passif avant la retraite sont pris en compte comme victimes du tabagisme passif au travail alors que l'existence d'un mécanisme cumulatif qui peut conduire à une maladie mortelle après l'âge de la retraite est avéré. Par ailleurs, l'argument selon lequel il ne faudrait pas prendre en compte la surmortalité des ex-fumeurs n'est pas pertinent. Les ratios de risque utilisés par l'étude sont calculés sur l'ensemble des non fumeurs, c'est donc à cette population qu'il convient de les appliquer ensuite. De plus, seules 4 maladies sont considérées, ce qui conduit aussi à minimiser les résultats. Enfin subir le tabagisme passif pendant des heures dans une discothèque ou un bar est probablement bien plus grave que supporter quelques cigarettes de son conjoint à domicile ; pourtant l'étude s'appuie sur un ratio de risque unique pour chaque maladie. C'est d'ailleurs ce qui conduit aussi à surestimer la mortalité des fumeurs puisque c'est ce ratio de risque qui est utilisé à tort pour eux.

M. Molimard ne supporte pas que l'on s'intéresse à la question du tabagisme passif sans le consulter et en proposant des approches qui n'étaient pas les siennes quand il était en activité. Il se saisit du rapport qui fournit les chiffres les plus bas en matière de mortalité des non fumeurs pour dénoncer des erreurs méthodologiques et conclure que la réalité est encore bien en-dessous. Ce n'est pas sérieux.

Avoir un regard critique sur les études relatives à la mortalité par tabagisme passif est une très bonne chose, mais il faut le faire avec compétence ou s'abstenir.

Yvan a dit…

Je note au passage la malhonnêteté intellectuelle du Doktor Glub. J'ai proposé des commentaires sur son blog et sur Dailymotion qui reprenaient les éléments de celui ci-dessus. Mon commentaire sur son blog n'a pas été accepté alors qu'un autre l'a été depuis, et le commentaire sur Dailymotion a été supprimé. Tous deux me semblaient pourtant très corrects sur la forme et sur le fond. Apparemment cette personne n'apprécie pas les arguments contradictoires.

Je précise à nouveau que je suis ouvert à l'analyse critique des études qui établissent l'existence d'une surmortalité pour les victimes du tabagisme passif, à la condition qu'elle soit rigoureuse. L'étude européenne se contente de faire une comptabilité des morts sur la base de ratios calculés par d'autres travaux, et s'appuie sur une méthodologie inadaptée. Par ailleurs on peut toujours suspecter que les études s'appuyant strictement sur des données épidémiologiques soient entachées d'erreurs, car la population soumise au tabagisme passif n'est pas parfaitement identique à la population qui ne l'est pas. Il existe plusieurs méthodes pour corriger ces problèmes, mais elles ne sont jamais parfaites et les médecins ne sont pas toujours très forts en statistiques.

Toutefois, d'autres études s'attachent à mesurer directement l'impact du tabagisme passif par l'expérience. Une étude japonaise a montré que des non fumeurs en bonne santé soumis à la fumée passive sur de courtes durées (30 minutes) présentaient à l'issue de cet épisode de fumée passive des indicateurs de circulation sanguine dégradés, précurseurs d'une athérosclérose qui à long terme conduit à un risque accru d'accident cardiovasculaire. La quantification du phénomène sous forme de nombre de morts supplémentaires sera toujours difficile, car l'athérosclérose est influencée par de nombreux autres facteurs, mais l'existence d'une dégradation de la santé susceptible d'entrainer la mort semble acquise.

Cela ne veut évidemment pas dire qu'il faut pendre les fumeurs par les pieds, ce sont les premières victimes du tabagisme, mais prendre en compte ces informations dans la détermination des règles de vie en société me parait logique. Par ailleurs, s'il existait de solides arguments scientifiques mettant le tabagisme passif hors de cause, on peut penser que depuis 20 ans les multinationales du tabac, qui bien sûr suivent le sujet de près, s'en seraient emparées. Même une étude commandée par Philip Morris conclut que le tabagisme passif est nocif, en dépit des pressions exercées sur l'auteur pour qu'il supprime ce résultat de la conclusion.

S'il est vrai que l'industrie pharmaceutique pèse un peu plus que l'industrie du tabac en France (25 milliards d'euros contre 15 milliards), en revanche les médicaments contre le tabagisme ne représentent qu'une très faible part du total, probablement moins d'1 % (33 millions d'euros pour la Nicorette par exemple). Il n'est donc pas vraiment raisonnable de penser que le jeu combiné des lobbys ait pu faire pencher la balance en faveur de l'interdiction qui a été décidée. Au contraire on peut penser qu'il a dans l'ensemble contribué à la retarder.

erwan a dit…

Salut Yvan

Ca faisait un bail ;-) Merci à toi pour l' explication de texte que je laisserai telle quelle puisqu' elle m' interesse, et apporte un contrepoint aux propos du Pr Molimard qui éclairera un peu les lecteurs et les béotiens dont je suis.

J' ai trouvé l' interview non dénuée d' intérêt dans la mesure où cette personne porte un discours différent de ce qu' on a l' habitude d' entendre, certains arguments me paraissent valables, d' autres sont effectivement plus faibles.

J' avoue en toute humilité ne pas avoir les compétences pour argumenter pour ou contre, je me contente de lire le plus de choses possibles et d' en faire une synthèse personnelle autant que faire se peut...

Le but n' est pas de nier le danger du tabagisme passif, mais de tâcher d' en cerner les contours le plus objectivement possible et la tâche est ardue.

Je relirai le tout à tête reposée ;-)

Yvan a dit…

Bonjour Erwan

Le Professeur Molimard est sans aucun doute très compétent pour tout ce qui touche à la compréhension du phénomène de dépendance au tabac, et visiblement il connait bien aussi les effets du tabagisme et du tabagisme passif sur la santé. Ma critique se limite donc à son interprétation de l'étude publiée par l'European Respiratory Society, qui certes présente de nombreux défauts, mais tous ne vont pas dans le sens qu'il dit.

J'ai été un peu absent en effet, comme je l'avais annoncé. À présent je suis de retour en France. Si tu veux en savoir davantage sur les effets du tabagisme passif tu peux aussi faire un tour sur Wikipedia. J'ai contribué un peu à la rédaction de l'article.

Je suis très heureux du changement qui a accompagné l'interdiction de fumer. Pour moi on est très loin de l'enfer invivable décrit par le Doktor Glub, mais je comprends qu'il puisse y avoir des points de vue différents, notamment du côté des personnes très dépendantes. J'espère qu'il changera d'avis après quelques mois.

À +

erwan a dit…

C' est bien fait ! Je note qu' il y a une référence à l' intervention de Molimard, ce que je trouve bien aussi, comme ça chacun peut se faire son avis. Beau boulot en tout cas, c' est fourni et précis...

Bon sinon, c' est bien que tu sois revenu en France, tu vas pouvoir aller boire des coups sans être enfumé mais t' es prévenu, si vous nous piquez les terrasses, je vais pas être content ;-)

Corynne a dit…

Sympas tes amis... bavards mais sympas !
"Comment se faire des amis vite et bien" (Collection Que sais-je)

Va falloir songer à une terrasse, ça fait longtemps (bordel !)

Kisses (non pas vous Yvan)
J'déconne(parfois)

erwan a dit…

Ouais une terrasse en été avec un bon gros cigare et un mojito, le pied ;-)

EMoreau a dit…

Bon si on parle Mojito moi je vote et je dis "y bluffe pas".Sans dec, interressant le speech des pères Yvan et Molinard (les gars je peux faire une BD avec vos noms ???? Dites je peux ?), intéressant car plein de bon sens, de l'objectivité, de l'analyse, on est enfin loin des diabolisations quasi bibliques des défenseurs du "bien vivre et comment". Moi qui suis de tendance à pas trop aprécier les interdictions quelles qu'elles soient, je dois dire que c'est pas si mal...les boites de nuit honnêtement, rien à foutre j'y mets jamais les pieds, mais pour les restau et les bars c'est plutôt bien vu, et je vois deux raisons direct, comme ca à brûle-pourpoint (j'adore) : on rencontre,devant les bars, de belles filles qui fument aussi (souvent meme les plus belles....quelle arrogance que la beauté !) et l'autre c'est que je ne suis plus obligé de laver mes fringues dés que je sors d'un bistrot et donc économie de lessive, d'eau et en avant ! Un geste pour la nature !
Par contre on me dira ce qu'on veut mais il manque quelque chose à l'ambiance de mon miteux club de jazz.....

Lorsque le monde sera peuplé d'effigie kinder, en on aura l'air trés cons

Bien le bonsoir mon cher Makka (dis moi un Edmundo montecristo c'est comme un Montecristo No5 ? Faudrait pas oublier les cigares)

erwan a dit…

'Lut l' ami poête !

Ca faisait un bail et ton site est tout mourru ;-)

Moi l' interdiction je m' en tape, je ne fumais pas avant dans les restaus ni dans les bars. Par contre, ça va fumer sur les terrasses cet été et le 1er qui m' emmerde, je lui écrase mon lusitanias sur le blaire...

Pour l' Edmundo, c' est un genre de Siglo VI, en insipide... A fuir...

Mais j' ai découvert le Robusto Anno VI de Nicarao que je te conseille chaudement !

EMoreau a dit…

Il est salement bon ce petit con de No5 monte, tu l'as déjà gouté ? J'aime bien le genre petit module pas trop voyant qui dégage une fumée de tous les diables bref discret mais odorant;-)

Dis moi ça à l'air de se calmer de ton cote, on est loin des batailles rangées d'il y a quelques mois.

Bon je m'en vais bouquiner salut la compagnie

EMoreau a dit…

Arrrh, je viens de voir le thème de la prochaine réunion de P1P2C, dis moi que c'est toi qu'il l'a proposé, je sais que c'est toi....

erwan a dit…

Ouais je connais mais à 6 €, y a mieux pour moins cher et j' ai pas un train de vie de nabab africain...

Pour la soirée échangiste, j' ai lu y a quelques mois qu' un club de cigares avait fait une réunion dans un bordel en belgique alors je me suis dit que ce serait sympa qu' on ne soit pas à la traine :p

Bon sinon ouais c' est calme pour le moment et comme je ne peux plus parler de cigare ici, je mets mon talent en jachère quelques temps...

P.S : essaie le Trinidad Reyes c' est miam !

EMoreau a dit…

Déjà essayé, bon souvenir, le No5 il coute 3.5 à Gnève quand à la soirée échangiste c'est l'escalade ! la porte ouverte à toutes les fenêtres !
Tu crois que peintre y viendra ? Si il débarque avec son harem on aura plus qu'à filer, le cigare entre les jambes.
Mercredi je suis aux canarias avis aux amateurs de penamil

erwan a dit…

Peintre est sur tous les bons plans, il y sera !

Les canaries, c' est pas dégueu... Ca va a priori la vie de révolutionnaire, j' ai vu pire ;-)

Anonyme a dit…

Yvan a beau raconter ce qu' il veut, l' étude la plus officielle reprise en boucle pour défendre le décret est claire : 86% de fumeurs sont concernés par les chiffres attribués aux morts par tabagisme passif. Et parmi les autres (14% donc), on ne sait même pas si ils ont fumé pendant trente ou quarante ans avant d' arrêter ... Et d' être considérés comme non fumeurs. Et tous ces morts instrumentés pour faire la fortune de pfizer, la ruine des cafetiers, le malheur des fumeurs, et le bonheur des fachistes de DNF ... sont imputables aux lieux privés. Et on interdit dans les lieux publics. Il s' agit bel et bien d' une arnaque que même les médecins et militants anti-tabac honnêtes combattent: M. Molimard en France, Spiegel aux states. La fraude scientifique est ici très grave car c' est un appel à la violence envers les fumeurs.

Yvan a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Yvan a dit…

Le problème, c'est qu'une fois qu'on a cité le Professeur Molimard et Michael Siegel, on a un peu fait le tour des spécialistes qui protestent contre une exagération supposée des risques associés au tabagisme passif. Leurs motivations sont différentes mais dans aucun cas ils ne sont animés par la recherche pure de la vérité. Il suffit pour s'en convaincre de lire la critique par Michael Siegel de l'étude italienne qui conclut que l'interdiction de fumer en Italie a significativement réduit le nombre d'infarctus. Pour démontrer qu'elle est fausse il tronque l'échantillon sur trois ans : 2003, 2004 et 2005, pour montrer que la baisse du nombre d'infarctus avait commencé avant l'interdiction, alors qu'en réalité l'année 2003 correspond à un pic de mortalité. Quant au Professeur Molimard sa critique de l'étude européenne est fondée, on n'applique pas des ratios de risque sur une population hétérogène, mais ce n'est pas la seule erreur commise. On a l'impression que dans son esprit la tabacologie c'est lui, et donc toute approche qu'il n'aurait pas défendue quand il était actif est forcément mauvaise.

J'étais plutôt sceptique sur l'importance du risque mortel imputé au tabagisme passif. Cela ne m'empêchait pas de militer pour l'interdiction car il n'y avait à mes yeux aucune raison de faire passer la gêne causée aux non fumeurs après le plaisir des fumeurs, et la pression sociale très forte qui réprimait dans l'œuf toute velléité de protestation me déplaisait beaucoup. La lecture des différentes contributions à cette question me conduit à pencher en faveur de l'hypothèse d'une dangerosité qui avait été longtemps sous-estimée, et que l'on mesure mieux aujourd'hui. Jusqu'à preuve du contraire.

Par ailleurs, quitte à paraitre agressif, je dois dire que je n'ai pas beaucoup d'estime pour cet anonyme. Tout d'abord répéter un argument auquel il a déjà été répondu sans ajouter rien de nouveau est un manque de respect à l'égard de l'ensemble des lecteurs. Ensuite, brandir le mot fasciste mal orthographié pour qualifier les militants de DNF est simplement pathétique ; finalement on comprend que cette personne ait préféré ne pas révéler son identité.

A tous les autres : profitez bien du printemps, de la façon qui vous plaira !

erwan a dit…

Après lecture de différentes études, j' avoue que j' ai du mal à remettre en cause la dangerosité du tabagisme passif même si on peut discuter des chiffres. Je suis donc plutôt d' accord avec Yvan sur ce point.

Là où je diverge fortement c' est sur le rôle de DNF et d' une partie non négligeable de militants reconvertis en miliciens (dont il ne fait pas partie). Fascistes non, le mot est trop galvaudé pour que je tombe dans le piège. Extrêmistes, jusque boutistes oui, sans l' ombre d' un doute.

Toutes les personnes, fumeuses ou non fumeuses, a qui j' ai soumis la lecture du forum ont sont arrivées à ce constat. Insultes, discours ségrégationnistes, manipulations via des communiqués de presse, propagande pro-laboratoires pharmaceutiques, tout concourt à ne pas rassurer ceux qui s' y aventurent, et tout cela est encouragé par les cadres de DNF dans la plus totale impunité.

Ceux ci s' expriment peut être avec des pseudos, donc non anonymement, mais j' éprouve également pour eux assez peu d' estime...

Anonyme a dit…

Si j'ai mal orthographié le qualificatif qui revient de droit à Polaris & cie ( et à toi aussi Yvan, toi qui proposait de créer une carte nominative "fumeurs" pour acheter son tabac, toi qui préférait tousser au visage des gens plutôt que de discuter avec eux), c' est pour la boutade ( fachhhhhistes ). Tu sais très bien que faisant partie de ma (légère, il est vrai) rèthorique, je connais ce mot. Maintenant je ne lis pas assez, c'est vrai. Et je manque de culture, bien sûr, comme de plus en plus de jeunes. Tu utilisais un temps sur DNF le pseudo Lecteur, et comme je subodore que tu n' es pas cannibale, j' en déduis que tu es un prétentieux. Lucky.

Corynne a dit…

"Ayant été taguée par un ami bouddhaenshort, j'ai le regret de vous annoncer que vous ne serez pas tagué à votre tour. Vous ne serez pas "invité" non plus à raconter six choses (pourquoi six ?!) sans importance (!) à votre sujet. Libre à vous d'y donner suite (j'vais m'gêner !) et de ne pas taguer à mon tour six blogueurs (pourquoi six bordel ?!)".

Et vlan :)

Corynne a dit…

Sinon, j'ai une question pour emoreau que je commence par citer :

2 mars 2008 - 23h36
"Bon je m'en vais bouquiner salut la compagnie"

2 mars 2008 - 23h39
"Arrrh, je viens de voir le thème etc etc"

Ma question est :
Mais quel est ce bouquin lisible en 3 minutes ?

:)

Yvan a dit…

J'avais choisi le pseudo Lecteur simplement parce qu'au début je pensais me contenter de lire les messages échangés sur le forum, et j'espérais que l'on parviendrait à réactiver mon pseudo d'origine.

L'idée des cartes d'achat de tabac m'est venue suite à une conversation avec un ami fumeur qui aurait voulu qu'on l'empêche d'acheter du tabac. Que quelques idiots s'amusent ensuite à faire un parallèle avec une étoile jaune n'engage qu'eux.

Anonyme a dit…

Yvan, je ne fais pas de parallèle entre tes propos et l' étoile jaune, non. Ca se rapprocherait plus de l' Etat-nounou incapable de donner des retraites convenables à nos aieux mais capable d' interdire à des adultes de se réunir pour partager de bons moments autour d' un produit licite et de truffer nos sociétés de cameras et de leçons de morale. Je me souviens très bien que tu t' offusquais -et tu étais sincère je pense- des discriminations à l' embauche envers les fumeurs, ce dont se réjouissait Geronigaud. Le problème est que le systéme que tu défends aboutit à ces discriminations. Cela commence dans les bars puis on va dans les habitations, les vies privées, comme c' est le cas en Californie par exemple. Alors oui, quand la lutte anti-tabac devient anti-fumeurs, quand ces derniers se voient refuser par DNF la liberté d'association ( puisqu'une association reçoit du public, par opposition aux lieux privés ), quand ils se voient refuser des biens immobiliers, des emplois, quand dans une université belge on impose de porter un signe distinctif aux fumeurs, oui je fais le parallèle avec les mesures anti-juives ( et je ne parle evidemment pas de la Shoah, est-ce utile de le préciser ? ) L'académicien Maurice Druon avait à ce titre rappelé que depuis toujours toute société a besoin de parias et qu'en France aujourd'hui à l'instar des Etats Unis on a trouvé les fumeurs. Et ce système auquel on risque de venir sous peu, et qui si tu es un français soucieux de Liberté, d' Egalité et de Fraternité t'émeut, tu en es le complice en soutenant une lutte anti-fumeurs devenue inique et déraisonnable. Les sages sont plutôt du côté de Messieurs Molimard et Finkielkraut ( qui est "atterré" par le décret ) que du côté du CNCT ou de DNF.
Lucky.

Yvan a dit…

Maurice Druon, quand il était Ministre de la Culture, était déjà connu pour son conservatisme. Alain Finkielkraut est également très conservateur, mais je ne suis pas sûr qu'il ait tenu les propos que tu lui attribues. Je lis sur la Toile qu'il se dit « atterré de l'état actuel de la gauche » mais je ne trouve nulle trace d'une prise de position sur le décret d'interdiction de fumer. Quant à Molimard il a la sympathie de Gérard mais pour ma part je vois en lui une personne un peu prétentieuse qui n'admet pas que des voies qui n'étaient pas les siennes soient empruntées aujourd'hui par les mouvements de lutte contre le tabagisme.

Sur le fond je préfère regarder la réalité d'aujourd'hui et je constate que les mesures discriminatoires à l'encontre des fumeurs sont très isolées, et inexistantes en France à ma connaissance. Ma contribution à l'évolution récente de la société française sur ce point a été modeste, mais je suis très heureux du résultat. Je ne crois pas que tes inquiétudes soient justifiées, car les positions de Geronimo et Polaris sont très minoritaires. Je me souviens même d'un adhérent qui se demandait s'ils n'étaient pas en réalité des militants pro-tabac désireux de décrédibiliser le mouvement. Je ne pense pas que ce soit le cas mais cela illustre bien leur caractère très marginal au sein de DNF (s'ils en font partie), même si sur le forum la mauvaise herbe a chassé la bonne.

erwan a dit…

Minoritaires j' en doute puisqu' ils ne sont ni chassés, ni même modérés. J' ai même été banni par Audureau lui-même qui a considéré que demander à ce que les excès soient réprimandés relevait d' un diktat intolérable...

Les dérives sont donc non seulement tolérées, mais encouragées; parce que DNF repose sur une base d' activistes pour mener à bien ses actions sur le terrain qu' elle ne veut pas froisser en les recadrant.

Ca n' est donc pas un fait isolé, ça vient du haut du staff, et des membres mêmes de DNF. Raison pour laquelle j' ai de la sympathie pour les non fumeurs, je peux même comprendre le discours anti-tabac, mais je méprise cette sinistre association et ceux qui la composent...

Yvan a dit…

Je suis allé faire un tour sur le forum barfumeur. On y lit beaucoup de bêtises, mais aussi une grande agressivité à l'encontre des mouvements anti-tabac. Agressivité légitime car ils seraient eux-mêmes agressés ? C'est l’œuf et la poule, les dérives sur le forum DNF sont apparues quand les personnes de P1PC ont décidé d'y venir. À ce moment-là les extrémistes ont commencé à monopoliser la parole. Ceux de barfumeur n'ont pas eu besoin de l'intrusion de militants anti-tabac pour tenir des propos stupides. On y lit : « Tout celà se dit en une phrase : ce sont des nazis qui veulent faire des non fumeurs une race aryenne envoyant les fumeurs en prison. C'est simple, c'est concis, c'est vrai. », après l'affirmation fantaisiste que moins d'un fumeur sur 1000 meurt du tabac. En lisant cela ce n'est pas du mépris que je ressens, mais une absence d'intérêt. Que les extrémistes de tous bords écrivent si cela les aide en quelque chose, mais je n'ai pas envie de les lire.

Anonyme a dit…

Pour Finkielkraut : entretien publié dans la dernière livraison de l’Amateur de Cigare, n° 63 du mois de mars. Je cite:
"je suis atterré par la loi…/…Je déteste cette self righteousness, cette bonne conscience, cette certitude d’être dans son bon droit. Ces gens sont anti-tabac aujourd’hui comme, à une autre époque, ils auraient été anti-autre chose. Il y a là, dans cette soumission extatique à l’esprit du temps, une violence flasque qui me glace le sang. Je pense qu’on aurait dû en rester au modus vivendi précédent. Mais, une des manières de faire vivre le lien social, c‘est…/… d’entretenir l’union sacrée. Les nouvelles croisades anti-tabac s’enivrent d’isoler, d’externaliser et de supprimer le mal. Ce n’est pas de la médecine préventive, c’est de la superstition et un nouveau recul de l’art de vivre".

Philippe Sollers : "Fumée
On ne dit pas assez de bien de Roselyne Bachelot. Ses tailleurs roses, son enveloppement chaleureux, sa voix onctueuse, tout, chez elle, m'a convaincu que j'avais tort de fumer dans les cafés et les restaurants en mettant en danger la vie de mes concitoyens. Certes, on me répétait sans arrêt que fumer tue, que les tarés de la cigarette meurent prématurément, que l'abstention dans ce domaine favorise les chances de grossesse et diminue les troubles de l'érection, mais ces slogans restaient pour moi lettre morte. Avec Bachelot, j'ai compris, j'ai craqué, j'ai pleuré, j'ai cru. Ma conversion est profonde, je suis désormais un bienfaiteur de l'humanité, ma conscience morale, jusque-là fâcheusement endormie, augmente chaque jour. Je suis en pleine rédemption intérieure, je sauve à tour de bras des myocardes, des poumons, des spermatozoïdes, des embryons, je purifie l'atmosphère, je me sens plus humain, plus collectif, plus fraternel. Admirable Roselyne! Etoile du gouvernement! Les ministres rament, s'épient, se contredisent, ont peur d'être remaniés, mais elle, qui oserait la contester? Elle a réussi une révolution de velours: pas de cris, pas de protestations, la foi, l'acceptation, la résignation, la soumission immédiate. Santé, sécurité, salubrité: la ronde et rose Bachelot mérite la meilleure note de la Sarkom."

Anonyme a dit…

Sinon Yvan, par pitié arrête avec ton progressisme. Quand bien même l'interdiction de fumer serait progressiste, ce n'est pas parceque c'est progressiste que c'est bien, l'affirmation contraire revient à du terrorisme intellectuel : on déclare quelque chose comme étant progressiste, et donc il faut être pour. De plus le combat anti-fumeurs n' est pas progressiste du tout, il est perfide et anti-social. Une preuve de plus, au hasard ?

Le débat sur l'interdiction de fumer dans les films, aux USA. Voilà ce qu' écrit le site smoke-free movies : « Fumer dans les films ne reflète pas la réalité. Dans le monde réel, les fumeurs ont tendance à être pauvres et moins éduqués alors que dans les films, les plus grands fumeurs ont du pouvoir et du succès ». Ca se passe de commentaires. Info dispo sur le site de Libération : http://www.ecrans.fr/Filmer-tue,3582.html. Lucky.

Yvan a dit…

J'ai déjà dit ce que je pensais de Finkielkraut, qui érige le conservatisme en principe absolu (je me souviens de son cours « Faut-il être moderne ? », vous pouvez deviner quelle était sa réponse). Je ne pense pas grand-chose de Sollers car je dois avouer une grande lacune de son côté. Quoi qu'il en soit, dans un cas comme dans l'autre on éprouve un plaisir à les lire et c'est déjà ça. Je ne suis pas d'accord avec eux mais je leur reconnais un talent littéraire indéniable, et par ailleurs ils évitent de dire des âneries. Merci de les avoir cités.

Le progressisme n'est bien sûr pas un argument en soi, mais le conservatisme d'un Druon et encore plus d'un Finkielkraut aide à comprendre leurs prises de position. Les arguments en faveur de l'interdiction décidée en 2006, je les ai développés largement, je ne compte pas revenir dessus.

erwan a dit…

J' ai pour ma part exprimé sur BarFumeur (comme Lucky d' ailleurs) ce que je pensais de ces imbéciles qui font des parallèles avec le nazisme. Ce sont des cons, tout simplement, et la connerie est malheureusement une denrée universelle et inépuisable...

Guillaume a dit…

Ayant été tagué par Peintre, j'ai le regret de t' annoncer que tu as été tagué à ton tour. Tu es "invité" à raconter six choses sans importance à ton sujet. Libre à toi d'y donner suite... et de taguer à ton tour six blogueurs ;-)

Bonne Pipe
Guillaume

erwan a dit…

Déjà fait par Peintre, bande de sapajous !! :p

Je replace ici :

- Le cigare, encore le cigare, toujours le cigare.

- Mon frêre, cadet mais plus intelligent que moi, un comble ! Je compense en étant le plus beau.

- Rachel Moreau, l' amour adolescent, inachevé, inégalé et inaltérable.

- la Bretagne, ma Bretagne, ma rude et pluvieuse Bretagne.

- l' esprit, rien de plus stimulant, ludique, enthousiasmant.

- les vegueros, une sacrée bande de zozos fumants ;-)

Anonyme a dit…

Bon, c'est fini vous deux ? Il y a des hôtels pour ça ! Polamou 1939.

erwan a dit…

Lucky enlève ta fausse barbe, ta bouteille de Vichy et tes carottes rapées je t' ai reconnu ;-)