lundi, décembre 17, 2007

Bonne année, bonne santé...sans fumée.

A quelques jours de l' entrée en vigueur du décrêt d' interdiction de fumer dans les lieux fréquentés par le public, tenant compte de l' application stricto sensu de la loi Evin concernant la publicité pour le tabac, et de l' obligation récente des sites internet dédiés au tabac de verrouiller leur accès par mot de passe, j' ai décidé d' opérer une refonte du blog.

Plusieurs options se présentaient :

- ne rien changer et continuer comme tel : m' étant personnellement et publiquement engagé contre les dérives de certaines associations anti-fumeurs, je m' exposais en 1ère ligne aux conséquences d' un harcèlement qui dure depuis des mois, et je n' ai ni l' âme d' un martyr, ni l' envie de sacrifier mon maigre budget cigare au profit d' associations que nous finançons déjà avec nos impôts.

- masquer les articles dédiés au tabac et laisser en libre lecture le reste : impossible techniquement avec la plateforme blogger, c' est tout ou rien, et quand bien même c' eut été possible, DNF exige que l' intégralité des sites/blogs soit protégée* (j' y reviendrai) même quand on ne parle pas de marques proprement dites. Cela obligerait les lecteurs a créer un compte blogger pour accèder au blog, j' estime que ça en tue l' esprit et je ne tiens pas à ce que les lecteurs aient à créer un compte google.

- fermer le blog : impossible de m' y résoudre. C' est un grain de poussière sur la toile, mais c' est le mien...le nôtre...le vôtre et j' y tiens. 2 ans, 36000 visiteurs, des échanges, des rencontres, des mails, des fous rires bref un bac à sable, une cour de récré que je voulais conserver.

Quid de la forme et du fond, donc ? Comme vous l' avez remarqué, j' ai débarrassé le blog de tous les mots explicitement relatifs au cigare ou aux marques de cigare ainsi que quelques liens visant des sites dédiés au tabac, ceci pour éviter de faciliter la tâche des anti-fumeurs dans leur chasse aux fumeurs. *En effet, "DNF reconnait le droit aux fumeurs de cigare de parler de leur passion entre eux mais pas de convertir le reste de la population (...)". En décodé : vous avez le droit d' en parler mais on ne doit pas pouvoir vous trouver sur la toile en passant par des moteurs de recherche comme Google. En plus clair, pour les néophytes non rompus au langage diplomatique (pour ne pas dire démagogique) made in DNF : on vous autorise l' accès à une bibliothèque mondiale afin d' y trouver votre ouvrage mais au préalable, on vous bande les yeux, on efface tout index ou indication de recherche, et on vous laisse chercher à tâtons parmi des millions d' autres livres sans rapport avec le sujet qui vous interesse... On ne vous interdit donc pas d' écrire et de lire hein, vous êtes même autorisé à le faire, mais bon courage pour trouver ce que vous cherchez ;-)

En parallèle, j' ai relu le communiqué de presse hilarant de DNF, disponible sur leur site, que je vous livre : "Paris - 13 décembre 2007 : Les invectives de certains clubs de cigares à l'encontre de l'association DNF et de ses dirigeants ont été nombreuses en cette année 2007. DNF, de son coté, n'a pas souhaité entrer dans des polémiques stériles, concentrant ses efforts en direction de ceux qui pouvaient entendre un discours pondéré visant à supprimer le caractère public des titres de presse écrite ou Internet dont l'objet social est de nature à encourager la consommation du tabac. Alors que les critiques véhémentes contre les actions de l'association continuent d'aller bon train, DNF prouve ainsi qu'elle sait également tendre la main aux associations qui font preuve de bonne foi.
L'association " Les Droits des Non Fumeurs " a fait délivrer à l'association " Pour une Poignée de Cigares " deux citations directes par-devant les Tribunaux correctionnels de Dijon (2006) et de Paris (2007). Elle faisait grief à " Pour une Poignée de Cigares " d'avoir communiqué, sur son site Internet, des informations relatives au cigare (appréciation critique, photos, représentations de bague...) accessibles au grand public et de nature à inciter à la pratique du tabagisme.
Elle estimait que, ce faisant, l'association " Pour une Poignée de Cigares " n'avait pas respecté les dispositions du code de la santé publique (articles L. 3511-1 et suivants) prohibant la publicité et la propagande en faveur du tabac.
L'association " Pour une Poignée de Cigares " a, de sa propre initiative, modifié son site Internet afin de ne rendre les informations valorisant la consommation du tabac, et notamment du cigare, accessibles qu'aux seuls abonnés, à l'exclusion du grand public, ainsi qu'il est prévu au code de la santé publique.
Dans ce contexte, l'association " Les Droits des Non Fumeurs " a estimé que ce site Internet était, dans ces conditions, en conformité avec les dispositions précitées du Code de la santé publique et s'est désistée de ses citations directes.
Certains clubs d'amateurs de cigares inondent la presse d'informations infondées qui donnent de l'association DNF l'image grotesque d'une milice qui pourchasserait les fumeurs dans le but d'obtenir de l'argent.
L'association, en vertu de l'article L. 3512-1 du code de la santé publique, lutte activement contre les méfaits du tabagisme. La publicité et la promotion du tabac mettent à mal ses efforts en banalisant illégalement la consommation du tabac.
" Pour une poignée de cigares ", consciente du bien fondé de cette démarche s'est donc mise en conformité en limitant l'accès de son site à ses seuls adhérents, ce qui redonne à la communication son caractère privé.

Reconnaissant la bonne volonté et les efforts de cette association pour se mettre en conformité, DNF a donc décidé d'abandonner ses poursuites contre ce site Internet dédié aux cigares et souhaite que cette initiative incite les autres associations de ce type à suivre cet exemple."


Décodons :

- Les invectives de certains clubs contre DNF et leurs dirigeants : aucune mention du forum DNF, où les clubs sont insultés, les amateurs traités de délinquants hors la loi... J' en avais déjà parlé, tout s' y trouve écrit noir sur blanc.

-DNF n' entre pas dans les polémiques stériles : le fait est que DNF n' aime pas le débat, la question lui semblant "indiscutable". Elle ne polémique pas non plus, elle se contente d' assigner en justice (cf : discours pondéré), ou de faire des procès en diffamation, demandez donc à Yves Belaubre.

-DNF sait tendre la main : c' est gentil de tendre la main après l' avoir armée de citations à comparaitre, on appréciera l' élégance et la beauté du geste. Voici néanmoins ce qui était réclamé :

Par-devant le Tribunal correctionnel de Dijon, l’association « Les Droits des Non-Fumeurs » sollicite notamment de voir :
- dire et juger que l’Association « Pour une Poignée de Cigares » s’est rendue coupable, le 11 juillet 2005, et en tout cas depuis temps non prescrit des infractions précitées, l’en déclarer coupable et lui faire application de la loi pénale ;
- condamner l’Association « Pour une Poignée de Cigares », solidairement avec deux co-prévenus, à payer à l’association « Les Droits des Non-Fumeurs » la somme de 29 800 euros à titre de dommages et intérêts ;
- condamner l’Association « Pour une Poignée de Cigares », solidairement avec deux co-prévenus, à payer à l’association « Les Droits des Non-Fumeurs » la somme de 2 700 euros au titre de l’article 475-1 du Code de procédure pénale ainsi qu’aux entiers dépens.
Par-devant le Tribunal correctionnel de Paris, l’association « Les Droits des Non-Fumeurs » sollicite notamment de voir :
- dire et juger que Monsieur Sébastien Barthélémi et que l’Association « Pour une Poignée de Cigares » se sont rendus coupable, le 6 juin 2007, et en tout cas depuis temps non prescrit des infractions précitées, les déclarer coupables et leur faire application de la loi pénale ;
- condamner solidairement Monsieur Sébastien Barthélémi et l’Association « Pour une Poignée de Cigares » à payer à l’association « Les Droits des Non-Fumeurs » la somme de 30 000 euros à titre de dommages et intérêts ;
- condamner solidairement Monsieur Sébastien Barthélémi et l’Association « Pour une Poignée de Cigares » à payer à l’association « Les Droits des Non-Fumeurs » la somme 4 000 euros au titre de l’article 475-1 du Code de procédure pénale ainsi qu’aux entiers dépens.


L' asso tournant avec un budget mensuel moyen de 1000 €, ça faisait un peu désordre coté image. Vous pouvez néanmoins consulter le site du club Toulouse Cigare & Compagnie pour voir combien il leur est également réclamé c' est interessant. Je passe sur les sommes demandées à l' encontre d' Yves Belaubre... Je passe aussi sur le fait que lors d' une 1ère tentative de conciliation en Mai 2007, il était demandé au site "de communiquer publiquement sur le bien-fondé de l'action de DNF, sur l'ouverture d'esprit dont elle a fait preuve...". Rien que ça...

- L'association " Pour une Poignée de Cigares " a, de sa propre initiative, modifié son site Internet : ça se passe de commentaire je crois. On connaissait Virenque et "l' insu de plein gré", on a droit à DNF et "de sa propre initiative".

- certains clubs d'amateurs de cigares inondent la presse d'informations infondées qui donnent de l'association DNF l'image grotesque d'une milice qui pourchasserait les fumeurs dans le but d'obtenir de l'argent. Le topic bien fourni de délation (qu' ils assimilent à "un devoir civique") des blogs de fumeurs présent sur son forum n' existe donc pas ce serait une vue de l' esprit, allez consulter votre ophtalmologiste. En outre c' est bien connu, tous les clubs d' amateurs ont à l' instar de DNF les moyens d' avoir un service communication-presse tournant à plein régime. C' est bien simple, nous monopolisons les médias...

- "Pour une poignée de cigares ", consciente du bien fondé de cette démarche : mensonge ! DNF n' ayant pas obtenu de P1P2C qu' elle communique sur le supposé bien-fondé de leur action en justice, elle se permet de parler à sa place en travestissant le protocole d' accord qui lui a été imposé.

Car ne nous y trompons pas, contrairement à ce que déclare DNF avec une mauvaise foi coutumière teintée de démagogie, c' est contraints et forcés que les sites et blogs ferment leur accès, harcelés judiciairement et menacés de devoir verser des dommages et intérêts hors de proportion avec le supposé préjudice subi. DNF ne déclare t' elle pas d' ailleurs que "son deuxième axe d'attaque, et le plus important, est d'obtenir, par la négociation ou par le harcèlement si nécessaire, que des contrôles dissuasifs soient effectués dès le 2 janvier. La phase des négociations se termine vendredi, celle du harcèlement repose entre vos mains, mais nous mettrons en place toutes les aides nécessaires pour en faciliter l'accomplissement". Point de milice donc ?

A vous de juger sur pièce. En attendant je vous dis à bientôt pour discuter de cigare...ailleurs...

P.S : je rappelle que ce blog n' est lié à aucun site ou forum ni aucune revue de cigare, n' est sponsorisé par aucune marque de tabac et que je m' y exprime en toute indépendance.

50 commentaires:

FdP a dit…

S'exprimer en toute indépendance ?

Ohla ;-)

Tu y vas fort ;-)

Tu sais bien qu'il y en a qui n'aiment pas ça ;-)

Bonne Pipe
Guillaume

erwan a dit…

Tiens, puisqu' il nous fait l' amitié de poster et donc de montrer le bout de son nez, je mets en lien direct l' excellent billet de Guillaume, un pétuneur qui en a ;-) Celui de Peintre aussi ...

Anonyme a dit…

Hier j'ai été boire une [censuré] accompagnée de quelques [censuré] dans un [censuré], avant la [censuré] qui interviendra d'ici le 1er janvier. La France devient une [censuré] de [censuré]. Vive la [censuré] et merci aux [censuré, mais tellement vrai] de DNF.

erwan a dit…

Je reconnais la patte de mon ami [censuré]...Oupsss...Lucky ;-)

Marseilleenscene a dit…

"Parce qu'il va sans dire que nous ne pouvons plus le laisser filer. Il irait immédiatement nous dénoncer à je ne sais quelle organisation-nazie-des-familles-pour-l'application-de-la-loi qui nous traquerait comme des chiens enragés"

Hunter.S.Thompson Las Vegas Parano (1972)

Yvan a dit…

Je prends connaissance de la décision d'Erwan de modifier son site. Comme membre de l'association DNF je me permets d'émettre un avis un peu différent du rejet général exprimé ici, avant tout pour enrichir le débat par un avis contradictoire.

Il est vrai que l'association P1P2C était indépendante des fabricants de cigares. Il est également très probable qu'elle n'attirait à elle que des personnes qui fumaient déjà. Pourtant elle contribuait au rayonnement de cette activité. Un fumeur de cigares membre d'une association sera plus enclin à en parler autour de lui, à donner une image sympathique de cette activité. Cela doit-il être interdit ? Non bien sûr, mais un site internet ouvert était une publicité pour l'association. Un site avec inscription en revanche est juste un outil moderne à destination des membres de l'association, qui pratiquent une activité libre et légale ; rien à redire donc. Fallait-il procéder comme DNF l'a fait, par une assignation à comparaitre sans contact préalable ? Je ne le crois pas, c'est ce qui a entrainé je pense beaucoup de grincements de dents inutiles.

Quid des blogs ? J'ai déjà exprimé plusieurs fois l'idée qu'un blog dans lequel son auteur raconte sa passion pour la cigarette, la pipe ou les cigares ne devrait pas être interdit. À la limite, ne pas mentionner de marques est une petite restriction que je conçois possible. Mais aux termes de la loi on peut penser que c'est tout discours positif qui est interdit, au nom de l'interdiction de propagande en faveur du tabac. C'est pourquoi je comprends la décision d'Erwan. Ses soutiens auraient été nombreux en cas de difficultés juridiques mais ils n'auraient pas forcément inversé le cours des choses et les amendes auraient été pour lui.

De même que je trouve absurde les positions absolutistes selon lesquelles la liberté d'expression passe avant tout et donc on ne devrait pas interdire aux fabricants de tabac de promouvoir leurs produits, de même je trouve que l'interdiction de tout discours public positif sur le tabac va trop loin. En pratique je ne suis pas sûr du tout qu'il soit interdit d'écrire sur un blog que l'on aime fumer le cigare, voire que c'est une passion autour de laquelle on organise sa vie. Mais le flou juridique défavorise les plus faibles. Si l'on déplace juste le curseur ce sont les fabricants qui s'engouffreront dans la brèche. Ce qu'il faut, c'est un texte précis en faveur de l'expression libre de leur plaisir par les individus indépendants de l'industrie du tabac.

Dans le même temps on voit fleurir les publicités pour l'alcool, dont certaines qui encouragent explicitement la consommation de boissons de plus en plus fortes (les bières Amsterdam, avec trois degrés d'alcool différents avec des noms qui incitent clairement à progresser vers les plus fortes).

Amicalement,
Yvan

Peintre a dit…

Hello Erwan !

J'espére bien pouvoir continuer à te lire sur un blog libre de toute contrainte mesquine !

Mais, insidieusement, Yvan en est déjà à nous parler des bières avec quelques 3° d'alcool (Oh ! my God !!!).

Consciemment ou pas (je lui accorde le bénéfice du doute ), ça y est !
Le "curseur" ,comme il dit si bien, continue de bouger ...
.. Jusqu'où ???!!!

Je n'accepterai jamais qu'un Yvan bien pensant, ou quiconque d'autre (de toute façon, il sera toujours bien pensant, et ce sera toujours pour "ton bien") décide pour moi !

Les personnes qui ne supportent pas une société où tout ne serait pas "sous contrôle" m'insupportent tellement que je décide unilatéralement la fin d'un dialogue INUTILE ...

Amitiés !

JP

Yvan a dit…

Tu m'as lu un peu vite, Peintre, je ne parlais pas d'une publicité pour une bière à 3°, mais d'une publicité pour une bière se déclinant selon trois degrés différents, de 6,8 à 11,6°, et dont les noms, très clairement orientés vers un public jeune, appellent les consommateurs à évoluer vers les plus fortes (Explorator, Navigator, Maximator). Ces bières faisaient l'objet de publicité par affichage lors de mon dernier passage à Paris.

Si cette publicité était interdite ça ne me ferait pas ciller, mais ce n'était pas l'objet de mon message. Je relevais juste le décalage avec le tabac. La législation en matière de publicité pour l'alcool a été assouplie récemment, il n'est donc pas déraisonnable d'envisager que la loi sur l'expression des particuliers en matière de tabac soit précisée dans le sens d'une plus grande liberté aussi, si cette cause est bien défendue.

Cela dit j'ai l'impression en effet que l'heure n'est pas au dialogue mais plutôt à l'expression d'une colère à laquelle je vous laisse, tout en renouvelant mes amitiés à Erwan.

erwan a dit…

Salut Yvan !

Point de colère ici, mais comme tu le constates, assurément plus que des grincements de dents...

Exiger que l' intégralité des sites soient protégés par mot de passe, même un simple édito sans rapport direct avec le cigare, c' est sciemment tenter de cantonner un site à une expression confidentielle, puisqu' invisible sur la toile; l' arrivée d' éventuels participants ne se fait plus que par le bouche à oreille. C' est une fois de plus la politique du "tout ou rien" made in DNF.

Je te sais capable suivant les sujets d' avoir une position modérée mais ce n' est hélas pas représentatif de l' association dont tu es membre.

Nous avions discuté du sujet des blogs, je sais que tu n' es pas contre, mais déjà ils sont soupçonnés d' être le nouveau moyen de contournement de la loi Evin.

Une cause bien défendue ? Par qui, avec quels moyens ? Quel particulier a les moyens de se payer un avocat, de se déplacer, de consacrer temps et argent à cela contre une association qui concentre moyens financiers et techniques 365 jours par an ?

Comme tu le dis, le flou défavorise les plus faibles, et je ne tiens pas à construire la jurisprudence tout en rapportant de l' argent à DNF.

Cela n' empèche pas de protester, et de dénoncer, en essayant de conserver un peu de discernement.

Amicalement.

olivia a dit…

Bonjour Erwan,

J'ai découvert ce sujet par Peintre et son blog.

@ Yvan :
Je suis tout simplement sidérée et comme lui, je dis non à toute forme de censure.

Car, sous des noms divers et prétextes fallacieux, vous n'avez pas l'air de vous rendre compte que LA CENSURE est en train de triompher, et ce dans tous les domaines grâce à de gentils petits comme vous !

Et comme Peintre, je n'ai qu'un comportement :
"Messieurs les censeurs, bonsoir !!!"

Cordialement.

erwan a dit…

Attention les amis à ne pas tomber dans certains travers que nous dénonçons. Je rappelle qu' Yvan s' exprime à titre personnel, qu' il a sur certains sujets une position modérée, et que l' indignation qui nous touche concerne les petites mains de DNF et leurs miliciens, dont il ne fait pas partie ;-)

Merci à vous pour vos témoignages :-) Le mieux que vous puissiez faire est de relayer l' info partout où vous le pouvez, famille, amis, amis d' amis...

Anonyme a dit…

Yvan n'est peut-être pas un "milicien" mais il était l'un des tous premiers sur DNF ( il est adhérent DNF et CNCT )à demander à audureau une interdiction totale de fumer partout, et donc à introduire une logique américaine en France, logique qui fait que de plus en plus de gens deviennent intolérants avec les consommateurs de tabac. A force de dire "c'est le diable", les gens le croient ... Lucky.

lamouche a dit…

Hello Erwan !

J'ai essayé de m'inscrire sur le forum pour signaler l'attaque de la DNF contre Peintre, ça ne marche pas !

Zefly kissyou

Yvan a dit…

Il me semble que dans ce débat deux logiques s'affrontent : la santé publique d'un côté et la liberté d'expression de l'autre. Pour ce qui concerne la santé on sort de la pure liberté individuelle de disposer de son corps en raison de la dépendance au tabac, dont le consommateur débutant n'a pas pleinement conscience en dépit des avertissements répétés.

Entre ces deux logiques un équilibre doit être trouvé. Certains considèrent qu'un enjeu domine l'autre complètement mais je ne suis pas de cet avis. Si l'on considère la publicité commerciale ordinaire pour les marques de tabac, par affiches ou spots télévisés, il me semble que l'enjeu libertaire est modeste car on sort de la liberté d'opinion pour entrer dans la liberté de communication commerciale. Au contraire l'impact en matière de santé publique est majeur. À l'autre extrémité du spectre, les blogs, dans lesquels des particuliers expriment leurs joies et leurs plaisirs, leurs opinions. Même si tout n'est pas permis –- un appel au meurtre serait évidemment condamné –- on voudrait bénéficier d'une plus grande liberté. En matière de santé l'impact des blogs est au contraire très modeste. Pas nul sans doute, mais il ne devrait pas être interdit de vanter les plaisirs du tabac, c'est aussi une dimension de la réalité qu'il n'y a pas lieu d'occulter, pour comprendre les fumeurs et les respecter.

Entre les deux il me semble que l'idée d'un site fermé pour l'association P1P2C a clairement pour objectif de le cantonner à un outil de communication interne et d'exclure la possibilité de recruter par Internet. Je ne me serais pas battu pour cet interdit mais il ne me choque pas.

Maintenant comment agir ? Je ne sais pas. Ma seule expérience de militantisme actif a concerné l'interdiction de fumer dans les lieux publics. Quelle que puisse paraitre la force de DNF à vos yeux, elle pesait bien peu en termes économiques face à l'UMIH, épaulée directement par Altadis, et la confédération des débitants de tabac. Au début le combat semblait perdu d'avance, et il a fallu de nombreuses années aux associations anti-tabac pour que leurs demandes soient entendues. Pourtant à leurs yeux leur cause était bien aussi valable que la vôtre.

Dans un premier temps les particuliers que vous êtes doivent identifier précisément vos objectifs et trouver les bons partenaires. Je ne pense pas que l'APG en fasse partie car elle fera office de repoussoir auprès de nombreux interlocuteurs. Si DNF avait demandé l'interdiction pure et simple du tabac elle n'aurait rien obtenu du tout. Pour moi l'enjeu est un enjeu de liberté d'expression et il existe certainement des associations qui se battent pour elle. Je ne connais que le Réseau Voltaire mais il y en a sans doute d'autres. Bien sûr il ne sera pas très facile d'expliquer le problème car à ma connaissance nul blog n'a été condamné ni même attaqué. Mais la question de l'autocensure de précaution est certainement de celles qui préoccupent les militants du droit d'expression.

Bon courage si vous vous lancez dans cette action, et bons cigares si vous préférez renoncer.

erwan a dit…

ZeFly,

C' est bon tu es inscrite ;-) J' ai eu Peintre au tel c' est reglé, don't worry...

erwan a dit…

Lucky, je connais le parcours d' Yvan puisqu' il s' en est ouvert sur ce blog et ne s' en cache pas, c' est d' ailleurs un des points qui nous sépare plus qu' il nous rapproche...

Yvan, que DNF se dote de moyens conséquents pour contrer les dispositifs des cigarettiers, je ne peux qu' être pour. Mais pervertir ces moyens pour en faire un rouleau compresseur et gommer toutes les spécificités propres à chacun, non.

Le monde n' est pas bipolaire, noir ou blanc, anti-tabac contre pro-tabac, tu le sais, DNF non mais je ne te prends pas à parti, je dis simplement ce que j' ai vu et ce qui continue d' être.

Quant à la liberté d' expression et le droit de parler de cigare, c' est un droit qui à bien des égards peu (me) sembler parfois futile, secondaire, voire indécent en comparaison d' autres droits plus vitaux et qui sont bafoués.

J' avais demandé sur le forum DNF aux cadres ce qu' on risquait en l' état, la réponse fut limpide : les moyens d' authentification des blogueurs sont légers, et nous sommes responsables de nos propos quant au tabac. Je passe sur le topic de délation qui appelle régulièrement à la poursuite des blogs recensés et dénoncés, sans compter les posts d' anonymes menaçants.

Ne leur reste que le bouton rouge à enfoncer et à un flinguer un pour l' exemple. Nous verrons dans les mois qui viennent ce qu' il en est, et si l' autocensure de prévention était un excès de zêle (ce dont je doute fortement), j' ai fait un back up.

Je ne me fais pourtant pas d' illusions, quoique le harcèlement appelé des voeux de DNF et la chasse aux fumeurs récalcitrants devrait les occuper un peu ;-)

A suivre...

Yvan a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Yvan a dit…

On est toujours responsable des propos que l'on tient, mais est-ce illégal de dire « J'aime fumer », ou « Ce matin j'ai fumé tel cigare qui m'a beaucoup plu » ? Peut-être, mais alors cela veut dire pour moi que la loi va trop loin, ne circonscrit pas assez bien l'espace de ce qui est permis et de ce qui ne l'est pas.

Par ailleurs cela veut dire que l'on peut demander à un acteur de fumer à l'écran mais que l'on ne peut pas en parler sur la Toile ?

Je vais faire plaisir à Peintre en le confirmant dans sa conviction que je suis un extrémiste : je suis contre le tabac au cinéma, et je me fiche de la liberté des cinéastes sur ce point. Ils soumettent de jeunes acteurs à une pression forte pour commencer à fumer, car quelle jeune actrice osera dire qu'elle refuse, que l'Art ne passe pas avant sa santé, qu'il faut modifier le script ? Pas celle que je connais en tout cas : elle s'entraine, pour que le geste devienne naturel. Ces cinéastes ne sont pas très différents des couturiers prétentieux qui demandent à leurs modèles filiformes de mincir encore pour entrer dans leur ­Œuvre. Leur refus de se soumettre à des règles tient beaucoup plus à un égo démesuré qu'à leur gout de la liberté.

Notez bien que je ne demande pas l'interdiction des films étrangers où l'on fume ni la retouche des films anciens. Je voudrais (mais je sais que ce n'est pas pour demain) que l'on ne fume plus dans les films produits en France, ni au théâtre, même si c'est précisé dans les didascalies. Les metteurs en scène n'hésitent pas à apporter des modifications bien plus substantielles pour marquer les pièces de leur touche personnelle.

Le décor étant posé, je me réjouis que tu aies fait un back-up de ton blog et j'espère que tu auras la possibilité bientôt de revenir à la version originale.

Peintre a dit…

Je vais faire plaisir à Peintre en le confirmant dans sa conviction que je suis un extrémiste...

Non Yvan, je ne te considére pas comme un extrémiste, même si mes propos peuvent quelquefois, par énervement personnel, te le laisser penser.

Je déplore seulement que tu ne "doutes" pas plus de tes convictions, que tu ne sois pas plus ouvert au fait que toi, comme personne d'ailleurs, ne détient LA vérité.

Interdire les cigarettes dans les films français me parait aussi ridicule que les cris d'effroi des bigottes dès que l'on voyait un bout de sein ou de fesse dans les films des années 60...
(dont certains sont des chefs d'oeuvre du cinéma français)

Qui songerais maintenant à interdire la projection du "mépris" de JL Godard ?!

Tout est une question de temps, de lieu, de politiquement correct à un instant donné ...
... et chacun sait qu'un instant ne dure pas éternellement.

Alors, imagine que nous devions, à ce jour, faire la somme de tous les interdits des temps passé,
je te laisse imaginer ce qui serait encore toléré ...
... RIEN !!!

Un peu de recul, d'indépendance de pensée par rapport au flot d'informations orientées que nous ingurgitons tous les jours de toute part me semble le préalable indispensable à toute forme de jugement...

Mais peut-être que je me trompe, car je sais que je ne sais pas grand chose et que donc, je doute ...

J'en profite pour te remercier de ton intervention sur mon blog au sujet des menaces que je pense plus être une "plaisanterie" de mauvais goût qu'autre chose ...
L'avenir nous le dira !

Yvan a dit…

Qui songerait maintenant à interdire la projection du « Mépris » de JL Godard ?!

Certainement pas moi et je l'ai écrit explicitement. Ce qui me gêne n'est pas que l'on voit le résultat mais que l'on pousse des acteurs et actrices à fumer au nom d'un engagement sans faille pour leur métier, qu'aucun jeune acteur n'osera démentir face à un réalisateur. Naturellement je ne perds pas de vue que ces acteurs seront ensuite pris pour modèles par leurs fans, mais cela ne constituerait pas une raison suffisante à mes yeux pour motiver un interdit. Pour les films dont le tabagisme est un thème central, il doit certainement être possible de trouver des artifices.

Je ne crois pas avoir prétendu détenir la vérité. Naturellement quand on exprime une idée on ne commence pas par dire que l'on pense avoir tort, mais j'ai dit dès le début que je voulais faire entendre une voix différente dans un concert trop unanime, et je n'ai pas eu l'impression de m'exprimer de façon vraiment tranchée dans mes commentaires précédents.

Sur le fond le site de P1PC existe toujours, le forum aussi, l'association continue à se réunir et DNF a retiré sa plainte. Je trouve cette porte de sortie honorable.

Anonyme a dit…

Là ou Yvan n'a pas tort( même si il ne le dit pas), c'est qu'on fume beaucoup plus dans les films des années 90 et 2000 que dans ceux des années 70 et 80. On pourra me rétorquer vincent, François, Paul et les autres, certes. Il n'empêche que c'est flagrant. Alors, industrie du tabac ou pas ? C'est possible. Pourtant ce dont parle Yvan, c'est bien de censure. Quant aux actrices, pardon, mais ça fait partie du métier. On a fait jouer à Dewaere que des rôles de suicidaires à la fin de sa vie ( Série noire, Paradis pour tous ), on a demandé à De Niro de grossir pour Raging Bull et à Christian Bale de maigrir à en avoir la peau sur les os pour The machinist. La promotion canapé, le harcelement social et moral au travail sont des vraies questions. Le fait que Amélie Poulain fume des gauldos depuis son nanar à césar et à pognon, non. Lucky .

erwan a dit…

Yvan, j' ai une question simple à laquelle je n' ai pas de réponse : plutôt que de censurer le tabac dans les films, une actrice ou un acteur ne peuvent ils pas légalement se retourner contre un réalisateur qui les forcerait à commencer à fumer ?

Je pense par ailleurs mais je peux me tromper que c' est une pratique isolée réservée à quelques imbéciles autoritaires, mais il y en a, comme partout, et ça ne concerne pas que le cinéma, et le tabac...

Anonyme a dit…

C'est quand même atroce toutes ces actrices à hollywood qui sont obligées de fumer pour jouer dans un film. Même Julia (gros ) Roberts fume, la pauvre, elle a été instrumentalisé par l'industrie du cinéma, corollaire sataniste de l'industrie du tabac et des francs maçons alcooliers qui cherchent à pervertir notre jeunesse et à rendre malades nos ouvriers, nos salariés des CHRD et nos Mattier.

erwan a dit…

Que dire du film "9 songs" tiens ! Doit on interdire le sexe au motif que l' actrice a peut-être été obligée d' avoir des rapports sexuels (non simulés) pour jouer dans le film ? (je suis content de celle ci tiens, elle est bonne cette question !)

Anonyme a dit…

Et tous ces cascadeurs qui se blessent,ces réalisateurs qui planchent des heures sur les story-boards, tournent au café-[censuré] pour tenir le coup,tous ces acteurs qui doivent apprendre leur texte et parfois se voient mourir à l'écran, vous imaginez le traumatisme ? Franchement toutes ces oies blanches de la DNF n'ont pas fini de nous faire marrer ( ou pleurer, c'est selon l'humeur).

Yvan a dit…

Il se trouve que si une actrice ne veut pas avoir de rapport sexuel à l'écran elle osera le dire. Si elle ne veut pas fumer le plus souvent elle n'osera pas, et le cas est loin d'être isolé je pense. Bien sûr une fois le pas franchi il n'y a plus de contrainte dans les films suivants. L'acteur ne se retournera pas contre son réalisateur car il n'a pas été forcé, il pouvait refuser le script et attendre la proposition suivante...

Par ailleurs je ne mets pas les deux problèmes sur le même plan. Une fille peut avoir plein de relations avec des garçons différents en début de vie, et le jour où elle décide de se ranger ça ne pose pas de problème. Le jour où elle veut arrêter la cigarette c'est une autre histoire.

erwan a dit…

N' y a t' il pas tout de même là une affaire de conscience personnelle et de limite à se ? Car accepter de se mettre à fumer pour obtenir un rôle, c' est ouvrir la boite de pandore à d' autres choses... C' est avant tout pour moi un choix personnel que l' on fait...

Et puis, j' ai déjà vu dans des films des acteurs faire semblant de fumer, sans inhaler la fumée.

Bien sûr on trouvera des exceptions, mais quitte à commencer à fumer sous la contrainte, je demanderais que ce soit le [censuré] plutôt que la [censuré]tte ;-)

Marseilleenscene a dit…

"on pousse des acteurs et actrices à fumer au nom d'un engagement sans faille pour leur métier, qu'aucun jeune acteur n'osera démentir face à un réalisateur."

N'est-ce pas "un brin" exagéré ? N'est-ce pas généraliser à partir, d'un cas isolé, voire supposé ?

Une cigarette contient du tabac, pas de l'héroïne ! Ce n'est pas une bouffée le temps d'un plan qui rendra l'acteur dépendant !

Quand à la fumée en elle même, interdisons aussi les incendies et les feux de cheminée "dans les productions françaises" après tout, la combustion de biomasse génère également du CO2, du CO et des goudrons entre autres particules, sous forme de fumées auquel les acteurs sont susceptibles d'être exposés...

erwan a dit…

Pour détendre l' ambiance j' ai une histoire drôle : parait que la dernière lubie des hystériques du forum DNF est de faire respecter l' interdiction à 00H01 le 31 Décembre :-))

Va y avoir de la castagne dans les troquets ;-)

Anonyme a dit…

Faudrait déjà qu'ils y aillent, dans les troquets. Sinon c'est au 2 Janvier que c'est sensé s'appliquer, pas au 1er. Que ça déplaise ou non à Mattier et ses poissons rouges.

Mrseilleenscène a dit…

Sans compter que leur saumon de la Saint Sylvestre risque d'être un peu fade...

erwan a dit…

C' est le taulier du Flunch de Sartrouville qui va être content à 00H01 quand il va le voir dégainer sa carte de milicien de DNF réalisée sous Photoshop dans son garage...

Haut les mains, à bas la clope ! Au nom de la loi qui n' est pas sale, vous êtes en état d' huissierisation...!

Anonyme a dit…

Bonsoir,

J'ai été surpris de trouver, par hasard, "bureau de tabac" dans les pages jaunes. Je vois déjà l'impact négatif qu'une telle publicité peut avoir quand on sait le nombre de personnes qui consultent le botin.
Si l'on veut réellement interdire de parler (censuré)sur la toile pour le bien être de nos vies futures, ne devrait-on pas commencer à la base?
Interdire la (censuré) dans notre pays, tout simplement, ou tout du moins faire en sorte qu'il n'y ait aucun moyen de reconnaitre ou trouver un (censuré)-presse, via gps, botin ou par le biais de la carotte....Voila une formidable piste pour la DNF, ne me remerciez pas....

pierrot a dit…

Salut erwann

Comme toi, je suis navré de constater le degrè zéro de pensée de ceux qui prétendet se soucier de notre "protection". moi je suis peu fortuné, pourtant j'aime bien les cigares, ceux qui veulent se mettre en travers de mon chemin, devront venir à plusieurs, et armés. je ne supporte plus ce monde o il fuat parler le politiquement corect pour "être accépté". Pour Freud, le groupe est castrateur, moi j'ajouterai, que ce sont surtout les petites tapettes passées maitresses dnas l'art de la manipulation et de la provoc à 1 franc qui tentent de l'être, le mec de dnf, c'est quand y veut, et on verra qui le premier demandera pardon à genoux! A part ça, si tu veux discuter je peux pas mal te tuyauter question musique.


Bien amicalement
Pierrot
PS : rappele toi de ça : "c'est parcequ'ils sont si nombreux à avoir tort, qu'ils ont raison"

erwan a dit…

Pas mal le coup du bottin ;-) J' ai aussi une piste : faire un procès pour propagande en faveur du tabac à tous les fumeurs qui, sortant leur paquet de cigarettes en public, font outrageusement de la publicité pour la marque qu' ils fument...

Pierrot, je me dois de préciser que le terme "tapette" est inapproprié. Point de politiquement correct, mais une partie de la population pourrait se sentir offensée, en pensant qu' on les assimile aux militants de DNF, ce qui est insultant ;-)

Blaque à part, je fume le [censuré] malgré des moyens limités, je sais ce que c' est et cela démontre que tous les amateurs de volutes ne sont pas millionnaires...

T' es musicien ? Moi je suis old-school tu sais, genre cold wave et death metal, et toi ? T' écoutes du rock-fort ? :p

pierrot a dit…

Salut Erouane
Nan je suis autodidacte, j'écoute ( et j'ai découvert seul ) : beaucoup de jazz : Wes Mongomery, Charlie Christian, John Mac Laughlin, Paco de Lucia, , Errol Garner, Bill Evans, Fats Waller, mais aussi les impromptus de Shubert, de l'opéra, de la électro expérimentale, comme par exemple : dead can dance, ou Marc Bénita...
Aussi des chanteur et chanteuses japonais comme : Tokiko Kato bref, je suis eclectique , mais toujours dans la qualité. Moi mon truc c'est +tôt le pur Malt, tout spécialement, le Lagavullin 16 ans d'age, une puissance!, une longueur, un arôme de tourbe, qui te propulse loin des c..., du quotidien et du fatal.

Ce sidi, c'est couteux' mais comme disait mon très cher et regrétté Philippe Noiret : " c'est déja pas drôle d'être pauvre, si en + i faut se priver!".
Et en tolvies, je débute depuis seulement 4 ans, je goute 1 peu à tout.

Voila si tu veux me joindre, pietortue@wanadoo.fr

erwan a dit…

J' ai une histoire drôle ! Notre ami philosophe polaris1939 a retouché son blog, et a remplacé les fumeurs qu' il abhorre par les "enfumeurs". Problème : sa théorie déjà farfelue sur la tendance naturelle des fumeurs à la délinquance tient encore moins puisqu' il les a remplacé par les "enfumeurs". Or, un fumeur n' est pas forcémebt enfumeur, mais un enfumeur est fatalement un fumeur.

Question logique : cher Jean, comment recensez vous le nombre d' enfumeurs parmi ces fumeurs ? Vous les avez sondé un par un ?

J' attends la résolution de cette énigme avec intérêt.

erwan a dit…

Pierrot, j' ai noté tes coordonnées que j' efface du blog pour t' éviter d' éventuels déboires (y a des fous sur le net comme partout)..

Peintre a dit…

Hello Erwan !

Merci pour tes voeux !

Je t'adresse les miens !

JP

PS : Les valeureux amis sont très "calmes" en ce moment, vacances obligent !

Anonyme a dit…

Je vais vous dire une chose, honnêtement, et par respect pour les autres, je ne fume jamais au restaurant, et cette nouvelle loi ne changera en rien mon mode de vie. Je regrette juste de passer pour un paria ou un excentrique pour des raisons que je ne comprends pas. Mais les modes passent....
Allez, bonnes fêtes à tous, je vais me faire un bon "Patatras dégueu" pour la peine....

erwan a dit…

Pour moi c' est un peu pareil je ne fume pas dans les lieux fréquentés par le public.

Ceci dit, je ne vois pas pourquoi on n' accorderait pas de dérogation dans les commerces tenus par un seul propriétaire sans salarié...

Ca gênerait qui dans ce cas là à part les ayatollahs anti-fumeurs ?

Pas grand monde...

pierrot a dit…

Salut Eroine,


Passe de bonnes fêtes, en fumant de bonnes choses et en oubliant, les tordus de tous poil, qui ne connaissent rien, ni de la vie, ni du reste d'ailleurs.
PS : pourrais tu me donner ta recette de morito ? je t'en serais très reconnaissant.

Pierrot

lamouche a dit…

Hello Erwan !

Plein de bonnes choses et tous mes voeux pour ces fêtes !!!

J'ai fumé mon premier double co(censuré) !
C'est énorme !

Zefly kissyou

erwan a dit…

Alors pierrot voila la recette : 2 mm de sucre de canne, 5 ou 6 feuilles de menthe pilées, de la glace pilée, puis tu arroses le tout d' un tiers de hanana club, deux tiers de Perrier, un demi citron vert et une larme d' Angostura. Ne pas oublier la paille !

ZeFly, faut que tu nous racontes sur le forum pour le double co, et aussi pour les cig' que tu aimes au quotidien ça m' interesse :p

Merry Chrismas !

gdpe a dit…

Bonnes fêtes camarade. Prennons des forces 2008 sera rude ;)

erwan a dit…

De même pour toi et je suis paré pour 2008, je ne suis jamais en meilleure forme que quand je dois distribuer des coups de pompes ddans le derche des emmerdeurs de tous poils ;-)

Peintre a dit…

... Et pour ça, je te fais confiance !

gdpe est pas mal non plus dans le genre !

Bon changement d'année et tous mes voeux !

Thebabas a dit…

Polaris 0000 a peut etre changé "fumeur" en "enfumeur" sur ce site, mais il lui reste toujours celui là:

http://pageperso.aol.fr/agena2003/mapage/gastronomie.html

erwan a dit…

Excellent babas, le lien exact est http://pageperso.aol.fr/agena2003/ ... Sacré Peltier, il est plus doué pour recenser les restaus non fumeurs pour DNF que pour maquiller les preuves de sa bêtise...

Bon moi je suis content, une dérog' pour le jour de l' An ça va les faire rager un max :-))

Pelleteuse2002 : "les cloportes auront une journée de plus pour gazer le peuple français !"

Moitier : "un jour de plus pour ces fumeurs qui se garent en double file et dont je me demande combien de cigarettes ils fumeront de manière civique ! Ils triomphent et pourtant, il n' y a pas de quoi, ce n' est pas sale la loi, mais on a les valeurs qu' on peut. J' attendrai un jour de plus pour profiter de mon air pur et de mes carottes rapées"

;-))

Anonyme a dit…

Ces attardés n'ont aucun poids, mais ceux qui pensent comme eux dans les hautes sphères en ont, surtout quand ils sont le relais du puissant lobby de l'industrie pharmaceutique et de la sacro-sainte maxime "diviser pour mieux [censuré]".