samedi, novembre 04, 2006

Lifestyle, choses à faire, ou surtout pas...

Septembre était le mois de la rentrée studieuse, avec ses choses à dire, ou surtout pas pour mettre le bon pied dans le monde du puro. Maintenant que vous avez évité les premiers écueuils, et passé le barrage des fins connaisseurs qui vous ont adoubé suite à votre interrogation orale, reste à ne pas fusiller tous vos acquis en vous comportant de la bonne manière.

Eh oui, le monde du cigare n' est pas de tout repos, il y a aussi des choses qu' il faut éviter de faire, ou au contraire qui seront bien vues, pour peu qu' on vous indique la marche à suivre. C' est à ce prix que vous pourrez deviser des choses de la vie en bonne compagnie, aux côtés de gens comme moi et bientôt comme vous; beaux, intelligents, spirituels et conviviaux car adeptes du havane et des bonnes manières qui vont avec.


- choses à faire :

- en 1er lieu, acheter le Havanoscope chaque année version magazine (moins chère), la bible du fumeur, tout en n' omettant pas de critiquer vertement ces dégustations à la papa dans lesquelles on se reconnait peu. L' ouvrage est à l' image d' une famille, toujours utile pour faire son éducation quand on a besoin d' elle, mais dont il est bon de s' affranchir tôt pour bien montrer qu' on est un adulte en devenir indépendant et rebelle. A bas l' Establishment !

- s' inscrire à un forum pour échanger ses connaissances. Faites comme moi, ne participez pas trop au début, contentez vous de noter sur un calepin tous les précieux conseils et avis distillés ici et là, pour les régurgiter ensuite savamment et au compte-gouttes telle la maman pélican donnant la becquée à ses petits, ils ne vous en seront que plus reconnaissants. Officiellement, il existe en gros 3 fora francophones sur la toile. Officieusement, s' inscrire à celui dont je donne le lien, le plus fourni, provoquera le courroux des deux autres, qui ne manqueront pas à renfort de copier/coller de railler finement vos errements de débutant et autres approximations. Attention donc où vous posez votre cendre. Soyez bon et affûté !

- faire partie d' un Club, voire en monter un. La 1ère option vous permettra de vous voir délivrer une carte personnalisée du plus bel effet, un briquet Bic à votre nom, et de participer pour une somme forfaitaire à des orgies romaines où l' on prend un brunch le petit doigt en l' air dans des endroits que vous n' auriez jamais osé pénétrer avant, même en ayant gagné au Tiercé. La 2nde option, une fois le temps venu, vous permettra de faire la pluie et le beau temps dans votre arrondissement et, consécration ultime, de passer éventuellement dans un reportage d' un magazine cigare mais dans ce cas, oubliez la veste framboise et la cravate à fleurs imprimées vert d' eau façon VRP chez Picard ou le jean/basket, ça ferait mauvais genre. Achetez Trépointe, magazine bien connu des fumeurs de havane.

- mettez vous au whisky même si comme moi, vous n' aimez pas ça. Ce breuvage est au cigare ce que l' archet est au violon, indissociable et incontournable, cette lacune vous vaudrait d' être regardé comme un unijambiste à qui il manquerait quelque chose de fondamental pour bien figurer. Oubliez le J&B pour ne retenir qu' une phrase : "on fume havane, on boit Islay". L' avantage est qu' on retrouve dans le monde du whisky le même bréviaire, le même langage que dans celui du puro, et vous pourrez deviser sur les bienfaits de la double ou triple distillation tout en recasant des phrases pleines de science comme au sujet du Lagavulin 16 ans d' âge dans lequel on retrouve "des arômes de coque de navire enduite de goudron" (source Club Cigare Automne 2002).

- parler "box code". Un bon moyen d' assoir vos connaissances, et de montrer votre maitrise du sujet, est de savoir manier cette forme particulière de communication. Depuis 2000, les cubains marquent les boites d' un code indiquant l' année et le mois de production des havanes. Notez tous vos achats, c' est important, et retenez les par coeur. Ca vous permettra en plus de vous démarquer de la masse qui achète ses cigares à l' unité sans même se préoccuper de savoir quand a été façonné son cigare. Parler "box code", c' est savoir qu' à telle date, tel jour et même telle heure, le torcedor était en forme ou pas et aura réussi ou foiré le roulage de votre Lanceros.

- aller à Cuba, ou à défaut, faire semblant de projeter d' y aller. Cuba est un pélerinage quasi obligatoire. Vous ne pourrez pas faire partie des grands si vous n' avez pas goûté le mojito local, que vous n' avez pas ramené une photo de vous et du Père Robaina dans sa propriété, ou que vous êtes passé à côté de la Vuelta Abajo et des différences de couleur de la terre d'une zone à
l'autre. Faites fi de vos convictions anti-communistes et dites vous que c' est pour la bonne cause. De toute façon, vous fumez des havanes, donc vous leur ramenez déjà un peu d' argent, alors foutu pour foutu, au diable les principes. Faites vous plaisir et vous captiverez l' auditoire.


- choses à ne surtout pas faire :

- tenter d' obtenir une réduction auprès de votre civettier si vous lui prenez une boite plutôt que des cigares à l' unité. Malheureux, qu' avez vous fait !? Le cigare est un produit de luxe qui ne souffre pas les discussions de marchand de tapis. A l' unité ou en boite, c' est le même prix, nous ne sommes pas à la criée de Rungis, et votre civettier ne marge qu' à 8 % en moyenne en France. Oubliez la concurrence sur internet, c' est illégal chez nous. Payez rubis sur l' ongle et demandez au mieux une boite d' allumette si celle ci ne vous est pas spontanément et gracieusement offerte.

- chauffer la cape d' un cigare avec une flamme, ou le faire rouler à l' oreille entre ses doigts. Deux tics malheureusement répandus qui terniraient à jamais votre image. Si le 1er est impardonnable bien qu' il ait des origines historiques, le 2nd est rattrapable si vous précisez dans la foulée et sans tarder que vous aimez vos cigares à l' anglaise, légèrement secs, et que le subtil craquement perçu vous en assure. Vous serez sauvé de la disgrâce.

- décapiter sa vitole avec ses dents. Vous avez oublié votre guillotine ou votre emporte-pièce et nourri aux westerns spaghettis, vous vous dites que ça ne doit pas être sorcier et que ça vous sortira d' affaire mais que nenni ! C' est le meilleur moyen de vous retrouver avec un trombone à coulisse entre les mains et de provoquer l' hilarité générale. Si vraiment vous n' osez pas emprunter le matériel d' un camarade, veillez à bien humecter l' opercule avant de l' ôter délicatement du bout des dents mais ne croquez pas dedans comme dans un Mars. Vous êtes prévenus, c' est à vos risques et périls...

- offrir une vitole à un amateur confirmé. Exercice périlleux, on aime toujours se lier des amitiés à force de gestes généreux mais c' est à double tranchant. D' abord il faut connaitre les goûts de son compère (cigare puissant ou léger, petit ou grand module...) et ensuite savoir choisir une vitole qui ne sera pas bouchée. Si tel était le cas, vous passeriez à nouveau pour un newbie ne sachant pas trier le bon grain de l' ivraie. Offrir une vitole est aussi hasardeux que d' offrir à sa femme un nouveau parfum. Au mieux, ouvrez votre cave en grand et laissez le choisir, à tout seigneur tout honneur. Au pire, si elle est désespérément vide ou que deux cigares s' y battent en duel, abstenez vous, mieux vaut passer pour un radin qu' un imbécile.

- enfin, demandez des conseils mais pas trop. Ca flâtte souvent l' égo de son interlocuteur, mais si vous en abusez, cela vous mettra en position de faiblesse, soyez équilibré pour éviter le rapport dominant/dominé. Si vous sentez que la situation penche trop en votre défaveur, dites systématiquement l' inverse de ce qu' on vous dipsense. Si vous commencez à irriter, acquiescez sagement et faites diversion en expulsant la fumée au visage d' un non fumeur, ça détendra d' un coup l' atmosphère et vous le ferez rire.

Voila. La liste est bien sûr non exhaustive, c' est un guide sommaire de survie mais équipé de vos fiches bristol "bréviaire" et "lifestyle" (à apprendre par coeur), vous devriez briller en société et entamer l' année 2007 sous les meilleures auspices à en lire le Havanoscope.


Allez, bûchez bien, interrogation écrite à la fin de l' année !

Partagassement votre.

P.S : au passage, coupure de courant hier soir, l' intégralité de ce post avait disparu avant que je le sauvegarde, il a fallu que je retape tout de mémoire ce matin contrairement à ce qu' indique la date. Il est pas sympa, Erwan, hein ?

*Erratum* : après vérification de mes amis amateurs, les codes des boites étaient déjà donnés avant 2000 mais ceux ci ont été rendus plus clairs et lisibles. En pénitence, je laverai la voiture et ferai la vaisselle d' Ogobert pendant un mois.

20 commentaires:

Corynne a dit…

Choses à faire :

- ...
- ...
- ...

(Dis donc connardo...
Je te laisse remplir les petits points hein ?!)

:-)

Corynne a dit…

oO(Et puis...
Nan, il est pas sympa Erwan...
Il est pire...*kiss*)

erwan a dit…

Faut (re)demander gentiment, en y mettant les formes, j' ai un égo surdimensionné depuis que je frôle les 10.000 visiteurs.

Va falloir commencer à me vouvoyer, et penser au baise-main :p

mister oizo a dit…

Choses à faire, choses à pas faire, choses à dire, choses à pas dire, choses à penser, choses à ne pas penser, choses à regarder, choses à ne pas regarder, choses à prétendre, choses à ne pas prétendre... etc. et pas etc.

Pfffffffffffffff!...

Ca m'a l'air de tout un monde de psycho-rigidifiés...

Moi je fume le cigare pour me faire plaisir et non pas pour faire plaisir aux autres.

Sinon ça se saurait et en plus, peut-être que ça m'en couperait l'envie!. Non?...

Sans compter que je n'arrêterai pas de fumer non plus le cigare pour faire plaisir aux autres. Et puis quoi encore?!!!... non mais sans blague?!!!...

Simple+égoïste=efficace.

erwan a dit…

T' exagères, le piaf ! J' ai mâché tout le boulot, y' a plus qu' à recopier et mettre le post-it sur ta cave à cigares.

Moi depuis, on m' écoute, j' ai même reçu une offre de Lagardère (fumeur de cigares lui aussi) pour racheter mon blog pour 2 millions d' euros et le développer à l' international mais j' ai refusé, je suis un rebelle...

corynne a dit…

Dis donc mon gars...
Tu m'as déjà vu (re)demander un truc moi ? ...


...


...


oO(oui bon parfois...)

SebT a dit…

On dirait les nouvelles chronique de savoir vivre de Monsieur Manatan... maintenant il faut passer a la version video avec le meme fauteuil, le meme costume beige-rose et le chapeau, ca devrait etre excellent!
J'en veux encore!

mister oizo a dit…

Euh... des post-it sur ma cave?... mais tu ne te rends pas compte! c'est une armoire qu'il va me falloir!

Sinon, par rapport à Lagardère tu as mon soutien indéfectible. Tiens bon, je sais que tu résisteras!

erwan a dit…

Ah mythique Monsieur Manhattan, autant que le Comité de visionnage.

Mais là je vais prendre 6 mois de repos, c' est éreintant de bosser pour les autres. Et faut qu' on cause cigare-sérieux, au moins pour le quota, sinon je vais gagner en popularité drôlistique ce que je vais perdre en aura de grand amateur (hum...).

Quoique, finir en costume pattes d' eph' et borsalino sur YouTube, quelle consécration !

Merci à toi, seb'

@ Oizo : No Pasaran !

Le Président a dit…

Excellent, surtout la maman pélican :)

Au fait, c'est Rungis et non Ringis, on t'excuse car tu n'es pas du coin.

erwan a dit…

Rhâââââ je m' aurais trompationné. Faut dire que Paris et moi, ça fait un bail.

Je vais me faire écharper par la profession moi si ça continue.

A vot' bon coeur Président.

ZeFab a dit…

Salut l'artiste...

En terme de lifestyle, tes conseils "à dire - à faire" me permettront enfin de briller en société. A moi le strass et les paillettes en 2007.

J'ai déjà booké un meet&greet avec Alejandro robaina et une visite de distillerie sur l'île de Jura.

NB: l'Islay, c'est comme les havanes, ça fait pousser les poils sur le torse.

erwan a dit…

Salut copain !

Voila pourquoi le mien reste déséspérément imberbe...

Môman, je ne serai jamais un homme :(

l'élève moreau a dit…

Bon, je passe vite fait entre un dubai-moscou et un shangai-windhoec...c'est en Namibie avant que vous ne demandiez...
Je passe vite fait pour remttre tout ca d'aplomb: Corynne, on comprend rien, parle nous de sexe ca nous detendra...les autres on comprend rien non plus (les histoires de poils et tout ca...)
Maccha, j'ai une idée, tu vends ton site deux millions, t'achete des kalachnikov, moi je les trimballe avec mes jets et on fait LA REVOLUTION !!!
Il est temps de donner à l'histoire le cours qu'on veux qu'elle suive....
ET OUBLIONS LE OUISKY, DU RHUM, DEFINITIVEMENT DU RHUM !!!!!
Je retourne astiquer mes falcon

Il est pas fou il est ouzbèque

erwan a dit…

Banco Moreau !

On se ceinture avec deux demi-roues de Lusitanias chacun autour de la taille, on tient les passagers en respect en les menaçant avec nos guillotines et emporte-pièces, et on file tout droit au Vénézuela apprendre la langue et la guérilla en compagnie de 4 ou 5 hôtesses de l' air.

Code de l' opération : Tojimo !

Attends prochain contact pour confirmation et finalisation.

l'élève moreau a dit…

Ah le Venezuela, tu me vas droit au coeur...prudence tout de meme, si la revolution est un peyotl divin se developpant dans la moiteur tropicale...les chamannes de ce pays en sont friandes et detournent leurs effets....ET dieu qu'on aime ca !

erwan a dit…

Bossant pour une compagnie aérienne t' es soit stewart soit pilote. Quelque soit le cas, ça colle moyennement avec le profil littéraire et le discours che guevarien.

Etrange ce garçon...

Va pour le peyotl ! Mais je te confisque ta guillotine, tu pourrais y laisser des doigts si tu les prends pour des saucisses apéro pendant un voyage initiatique...

l'élève moreau a dit…

Ni l'un ni l'autre m'sieur....il n'y a pas que des pilotes et des stewards dans l'aviation...y a aussi des hotesses:-)

erwan a dit…

Le prends pas mal mais si je fais un collage mental avec ta photo du trombinoscope et un ensemble jupette/tailleur façon Natacha, je me dis qu' on doit te faire officier dans la soute à bagages...

Non je déconne, si j' étais Moreausexuel, je te demanderais de sortir avec moi tellement t' es beauuuuuu...

phn a dit…

Je ne faisais que passer dans le coin....

HOOOLLLLAAA AAMMMIGO !!!!
pas trés sérieux cette histoire de box code. Mais bon, je dis ça comme ça...

Montecristo n°4... Faut voir, le dernier c'était avec un autre marchand et un fond de bouteille (la fine de monsieur Mouton, pour tout dire), et pas forcément aussi malitorne que ça.