dimanche, décembre 09, 2012

Padron - 1926 N°6 Maduro

Vitole du Nicaragua, assez rare et produite au compte-gouttes à l'image des Opus X dominicains d'Arturo Fuente, le N°6 ressemble à un corona gorda en plus court, format box pressed (rectangulaire), vendu au prix stratosphérique de 18 € et des brouettes...


Le toucher est comme souvent très ferme mais une fois décapitée, la bestiole offre un tirage parfait. Au démarrage, du bois précieux et de la terre noire, aucune agressivité, c'est la douceur qui prime alors que les Padron sont réputés pour leurs puissances.
La fumée est abondante, et les arômes légèrement torréfiés entrent en scène au deuxième tiers sans que le cigare ne se muscle pour autant. On reste dans la finesse, une fumée satinée, légèrement courte en bouche, qui laisse penser que le N°6 aurait mérité une humidification plus prononcée, autour des 80%, pour "alourdir" un peu sa palette mais la relative légèreté me convient.
A l'entame du dernier tiers, des pointes cacaotées viennent se mêler à la danse, sur la pointe des pieds, tandis que le cigare se fait plus puissant.
Une heure pleine de dégustation, pour un format relativement court à l'oeil, le petit a tout d'un grand et malgré sa gueule de Dark Vador, c'est plutôt du côté de la force Jedi qu'il se range que du côté obscur.
Une (petite) pointe de déception tout de même, la gamme 1926 est mythique, rare, et facturée en conséquence; on en attend donc forcément beaucoup, peut-être trop, et le N°6 n'est pas exceptionnel, "seulement' très bon et goûteux.
La place de cinoche vaut-elle 18 euros* ? Non.
L'aventure mérite t'elle le déplacement. Oui, en attendant de pouvoir télécharger gratos le N°6 sur la toile ou de l'imprimer en 3D pour le fumer, ce qui n'est hélas pas prêt d'arriver.

*Après renseignement, elle était proposée il y a quelques mois à 32 €, le tarif a donc été sensiblement réduit mais donne une idée de la marge dégagée par Padron sur cette gamme de cigare.

18 commentaires:

Thierry et ses cigares a dit…

Salut Erwan,

14 Euros pour un "1926" Maduro 6, c'est pas cher du tout ! Cette vitole avoisine les 32 Euros normalement !
Où l'as-tu déniché?

Erwan a dit…

Salut !
Je l'ai acheté à ma civette, mais tu me donnes le doute, je vais appeler pour être sûr du prix.

Erwan a dit…

Alors, après coup de fil, j'ai rectifié, le prix est de 18 € mais en effet, il a été baissé récemment, car il était vendu aux alentours de 32 € en France, comme en Belgique.
Pour une fois c'est chez vous que c'est plus cher...

Thierry et ses cigares a dit…

Je regarderai dans ma civette à combien cette vitole est maintenant vendue et te tiens au courant.

Erwan a dit…

Yes, à la Maison du cigare elle est à 32.30 € mais le gars n'a peut-être pas actualisé les prix...

Thierry et ses cigares a dit…

La Maison du Cigare est ma civette habituelle...et je pense en effet que Fabien Carlo (le tenancier) n'a pas actualisé ses prix sur son site.

Nicolas a dit…

A propos de : "Après renseignement, elle était proposée il y a quelques mois à 32 €, le tarif a donc été sensiblement réduit mais donne une idée de la marge dégagée par Padron sur cette gamme de cigare."

Dans son pays d'origine, le N°6 est vendu 13$ soit moins de 10€ ( ex :
http://www.famous-smoke.com/padron+serie+1926+no.+6+cigars/item+30375 )
S'il y a quelqu'un qui se fait de la marge, c'est plutot l'importateur ( comme souvent ).
A+

Twangking a dit…

Je me suis tâté quelques fois à en faire venir des States, mais même en dollars il reste cher... quand il est dispo !

Par contre, j'avais adoré le Monarca de la série 1964. Sensiblement aussi rare et cher, mais qui valait son pesant de cacahuètes.

Erwan a dit…

1964, c'est du velu, ça fait pousser la barbe !

Twangking a dit…

Ouais, c'est p'tête un peu trop pour toi. Krkrkr...

bluesy a dit…

Salut Erwan!
Petit aparté Partagas: quelle différence qualitative (s'il y en a) fais-tu entre le 898 "boîte non vernie" et le 898 "boîte vernie"(varnished)?

Erwan a dit…

Hello Bluesy,
Je ne peux te renseigner car je n'ai jamais fumé (de mémoire) les non varnished qui sont plus difficiles à trouver...

Haedrich Jean-Michel a dit…

réponse à bluesy

le 8-9-8 de Partagás boîte non vernie était un "corons grandes", c'est-à-dire un peu plus court (155 mm) et plus fin (cepo 42) que la version présentée en boîtes vernies, des "Dalias" (170 mm x Ø42). Quant au goût… Beaucoup mois de corps et de volupté. La production des "non vernis" a cessé. Ce n'est pas un mal.

bluesy a dit…

Salut Erwan et grand merci à Jean-Michel Haedrich pour votre réponse ! Par ailleurs, j'ai lu avec plaisir et intérêt votre entretien avec Edmond sur son blog "Les cigares selon Edmond". Un retour aux sources salutaire ! Vos cigares préférés (avec quelques autres) sont aussi les miens.
Cordialement

Jean-Michel Haedrich a dit…

Merci à bluesy pour son dernier commentaire. Et bravo d'avoir lu cet entretien jusqu'au bout. Personnellement j'avais peur qu'il lasse. Je ne pensais pas qu'Edmond publierait dans leur intégralité mes réponses. A priori, vous lui donnez raison. Dîtes-le lui, ça lui fera plaisir.

Erwan a dit…

Je suis allé la lire et l'interview est à l'image des bons modules, quand c'est bien fait, la longueur ne lasse pas !

bluesy a dit…

J'ai déjà remercié Edmond, Jean-Michel, mais je voyage sous pseudos, histoire de rire sous cape !

Edmond a dit…

J'ai cru entendre "Edmond" par ici ! ça fait plaisir de lire que l'interview de Jean Michel vous a plus.
Que je trouvais trop court d'ailleurs ! n'est-ce pas JM ?

Au fait Erwan, ton "padron1926" à 14€, il est surement moins bon que le notre à 32€, c'est évident. Imaginons un seul instant un siglo VI à 12€. :-)) Le goût n'est plus le même, pff...