dimanche, août 15, 2010

Philosophie .oO(fumeuse...)

Un commentaire laissé sur le blog il y a quelques mois par un visiteur m' expliquant que le Monsieur ne fumait pas de cigares cubains par "conviction anti-communiste" m' a interpelé et m' a rappelé en parallèle l' anecdote du mafieux JFK commandant à Pierre Salinger quelques milliers de "Petit Upmann" la veille de la signature de l' embargo des USA contre Cuba !

Cela m' a inspiré un petit sondage, ceux qui se sentent l' envie de développer leur avis peuvent le faire dans les commentaires.



P.S : je censurerai tous les avis contraires au mien, et les adresses ip des opposants anti-Castro seront transmises à qui de droit; leurs propriétaires iront fumer leurs dominicains dans des cachots croupis le temps de leur rééducation idéologique. Ne pas voir cet avertissement amical comme une quelconque incitation à choisir la bonne réponse.

21 commentaires:

Thierry a dit…

Un bon Habanos....hmmm...

Anonyme a dit…

un bon Havane, que du bonheur, mais il ne faut pas aussi ce borner qu a un seul terroirs... C est comme le vin, le Bordeaux est très bon mais d'autre terroir et pays savent aussi faire du bon vin...
Donc, si je me dit anti castro je gagne un voyage a cub et ai le droit de fumer tous plein de bon Havane............... on signe ou pour l'expulsion


Yipikayai

erwan a dit…

Je compte pour l' instant 11 faux derches pour 3 braves ;-)

Nicolas a dit…

> leurs propriétaires iront fumer leurs dominicains dans des cachots

Hello

D'autant + amusant que si tu regarde bien, beaucoup de marques dominicaines ( ou du Nicaragua d'ailleurs ) ont été créé par des cubains exilés suite à l'arrivée de Castro... Comme quoi ca va encore + loin que ca ;)

A+

erwan a dit…

Ah ouais c' est vrai, je n' y avais pas refléchi ! Le truc marche à l' envers, faut que je fasse gaffe à ne pas financer des anti-castro quand je fume du "from US" :p

Un peu comme le Bacardi en fait, non content d' avoir voulu s' appeler rhum cubain alors que ça n' a rien de cubain, ils financent avec la CIA des groupuscules pour faire sauter le leader Maximo (j' avais lu qu' ils avaient fomenté de pièger ses cigares). Du coup je ne bois que du Havana Club...

Viva la revolucion !

Thierry a dit…

Le havana Club est meilleur que le Bacardi...mais ne vaut pas un bon rhum agricole comme le "trois Rivières". Mais il s'agit de rhum brun bien sûr dans ce cas...donc pas pour les Mojitos! Santé !

erwan a dit…

Le rhum agricole, j' en ai bu en Gwada, directement sorti de l' usine, un coup à devenir aveugle !

C'est excellent mais faute d' Havana, j' ai essayé pour le mojito et ça le fait pas du tout...

Y a des problèmes existenciels comme ça...

Anonyme a dit…

Je persiste (oui, c'est moi le fumeur anti-cubains* d'il y a quelques semaines), je (ne**) signe (pas**), et je vote....


* je ne parle bien sur ici que des cigares et de la nomenklatura esclavagiste communiste
** je n'ai pas envie d'être traqué sur internet par la police politique castriste

erwan a dit…

@ Anonyme,

Je respecte ! Je ne partage pas vos idées(*), mais je salue l' attitude, vous joignez l' acte à la parole; là où bon nombre de votants critiquent un système qu' ils participent à financer. Autant critiquer l' exploitation des enfants et s' acheter une paire de Nike made in China (entre autres).

Je savais qu' il n' y avait pas beaucoup d' intellectuels chez les amateurs de cigare mais pas à ce point (c' est pour les énerver un peu...).

(*) la nomenklatura esclavagiste communiste n' est pas plus détestable que la nomenklatura esclavagiste capitaliste qui a permis à nombre de pays de prospérer sur le dos des esclaves noirs, entre autres, et eux n' etaient même pas payés, sauf en coups de fouet ;)

Dorian a dit…

Je ne vois pas le rapport entre politique et cigare, de même je peut répondre OUI tout en étant pour Castro...

nathalemox a dit…

Bonjour Erwan, j'ai aperçu ce sujet et souhaite donner mon avis: je trouve cela complètement absurde de bouder les havanes pour des convictions anticommuniste puisque quand castro est arrivé au pouvoir il a décidé de laisser le contrôle de la culture du tabac et donc des terres qui y sont associées aux vegueros.
En effet il avait compris le business que représenter "l'industrie" du cigare et de ce fait le savoir faire qu'avaient tous les acteurs de ce commerce.
Donc castro a pris le contrepied de Staline en son temps qui avait décidé d"Étatisé" l'ensemble des terres de son empire.
Ainsi, on peut dire que le business du cigare a cuba est un produit du capitalisme!

erwan a dit…

A voté !

Un avis de plus, qui se tient... Merci d' avoir apporté ta pierre à la reflexion.

Anonyme a dit…

Bien qu'opposé au régime de Fidel Castro, selon moi les deux choses n'ont rien à voir.

Cuba a la chance d'avoir conservé cet artisanat unique au monde et c'est important de le soutenir même si une partie des revenus est probablement ponctionnée par la nomenklatura castriste.

Un n-ième boycott est pour moi ajouter de la souffrance à un peuple qui en a déjà connu beaucoup.

Le touriste lambda en short qui passe ses vacances à Cuba et y dépense son argent fait plus contre Castro que des décennies d'embargo, car il permet à Cuba de se développer économiquement.

Cordialement,

ngm

erwan a dit…

Salut ngm,

C'est un point de vue qui se défend même si je ne le partage pas.

Faire du tourisme à Cuba ne fait pas de mal à Castro, quand bien même cela permet en partie de développer l' ile économiquement puisque Castro n' est pas contre le développement économique. Personne ne l' est, même pas les socialistes/communistes, c' est un non sens. L' enjeu c' est le mode de production et sa répartition, pas l' essor économique en lui-même.

Quant à Habanos Sa elle reste (à ma connaissance) une entreprise d' Etat cubaine, même si le capital est ouvert, les cubains font donc bien plus que de ponctionner une petite partie des revenus ;-)

Je suis d' accord sur un point : les embargos frappent les populations, pas les régimes ni leurs dirigeants, et escompter que la population se soulève au bout d' un moment est une stupidité que seule l' adminitration américaine fait encore perdurer de nos jours.

Pour le reste, si critiquer le regime cubain ne me choque pas, continuerd e fumer du cubain me fait grincerd es dents. Ca revient à dénoncer le régime chinois tout en achetant des micro-ondes et des baskets made in China. Manque de logique dans les actes dès qu' on sort du simple discours.

Mais chacun fait comme il le sent ! Je n' oblige personne à penser comme moi...pour le moment :p

Alex a dit…

Pour ma part, et même si je ne soutiens pas le régime Castriste sur toute la ligne (loin de là), j'ai moins de scrupules à fumer un Partagas qu'une Marlboro.

Oui, je suis définitivement plus proche de la dictature communiste que de la dictature libérale de Golden Sachs.

Je dis ça alors qu'en plus je préfère Les Don Pepin aux Cohiba, mais peu importe !

Erwan a dit…

Toi, j'aime bien ton style.
Viva la révolucion !
(C'est Goldman Sachs, pas Gold, même si au final, ils se font des couilles en or sur les peuples affamés).
La dictature communiste, ça gène les partisans de la dictature capitaliste (au point qu'ils tentent ou réussissent à les faire assassiner). Etrange position...

Twangking a dit…

Merci pour la correction, ça fait des années que je dis "Golden" et que, par conséquent, je dois passer pour un con alors que j'élabore de grandes théories en société !

Ce que je trouve le plus amusant, ce sont les témoignages des "vieux" de Cuba, qui regrettent l'époque des échanges avec l'URSS, mais qui redoutent encore plus la fin de l'embargo et l'ouverture à la culture Américaine. Comme je les comprends !

Imagine qu'à la mort du grand barbu et du frangin, ils se retrouvent avec un empafé à talonnettes?

Moi aussi je préfère être pas très riche, mais avoir le temps de fumer des cigares en écoutant de la musique. On n'est pas nés pour passer huit heures par jour sous des néons, il faudrait arrêter de nous prendre pour des cons au bout d'un moment.

Erwan a dit…

Montons une association : "à bas l'inventeur du réveil matin qui, même cané depuis belle lurette, oppresse la moitié de la planète avec cet instrument d'oppression".
Si on réunit assez de pognon on ira profaner sa tombe en fumant une vitole d'une main et en pissant dessus de l'autre !

Twangking a dit…

Y'a plus simple : chier devant la porte de sa banque.

C'est très classe, très utile aussi !

...Par contre c'est coton pour fumer en même temps, hein...

Erwan a dit…

Ouais et puis surtout faut être équipé pour s'essuyer le derrière, ça demande de la logistique !

Twangking a dit…

Bof, tu chopes un banquier par le licol qui lui sert de cravate et le tour est joué...